Accueil > Guide acheteur > Les taux immobiliers

Les taux immobiliers

Le guide des taux immobiliers par LeBonAgent.fr vous permet de mieux appréhender, comprendre, choisir, calculer, bénéficier des meilleurs taux immobiliers. Que vous souhaitiez acheter, vendre ou simplement vous renseigner, ce guide vous accompagne dans votre démarche pour vous aider à trouver le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt immobilier. Grâce à l'expertise de nos agents immobiliers et notre connaissance du terrain, nous vous aidons durant chaque étape de votre projet immobilier. Simulateur, définitions, conseils, vous avez tous les outils nécessaires à la réalisation et la concrétisation de votre projet. A vous de jouer !

Les meilleurs taux immobiliers au niveau national

Voici le tableau récapitulatif des meilleurs taux immobiliers en France pour l'année 2018. Notez que ceux-ci constituent une moyenne, ils varient selon les régions.

  7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Tendance stable baisse stable baisse stable stable
Taux min 0.45% 0.75% 1,10% 1.30% 1.55% 1.96%
Taux moyen 1.10% 1.20% 1.50% 1.70% 1.95% 2.55%
Taux max 2.05% 2.15% 2.51% 2.87% 3.02% 3.35%

Qu’est ce qu’un taux immobilier ?

Le crédit immobilier

Le taux de crédit immobilier est défini par les organismes bancaires ou les organismes de crédit, tout en respectant la limite du plafond imposée par la Banque de France. Ces taux influent le coût total du prêt, ainsi que sur le montant emprunté. Ce taux varie beaucoup. Ces derniers temps il se trouve à la baisse ce qui n’est pas sans conséquence pour les emprunteurs.

Définition du terme “taux immobilier”

Exprimé en pourcentage du montant du prêt, le taux de prêt immobilier doit être clairement indiqué par le prêteur dans les offres et contrats de crédit. Dans les publicités et contrats, le taux effectif global, aussi appelé taux annuel effectif global doit figurer. Ce taux indique le coût total du prêt et comprend l’intérêt des frais, en plus du taux de base. Notez que le montant des taux immobilier peut varier selon la région.

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne qui a la capacité d’emprunter. A la question est ce que les personnes au chômage peuvent-elles obtenir un prêt immobilier, la réponse est oui. L’état propose différentes aides comme la CAF, le PAS (Prêt d’Accession Sociale) et le PTZ (prêt à Taux Zéro). De même, le prêt entre particuliers existe à condition d’être strictement encadré comme celui de la plateforme Prêt d’union.
Les séniors ont la possibilité d’emprunter, il n’y a pas de limite d’âge. Seulement les taux immobiliers ne vont pas être les mêmes qu’un jeune actif. Des techniques et solutions existent faisant office de protection pour les emprunts immobiliers seniors. Dans le cas où les taux immobiliers seraient trop élevé pour la personne, celle-ci peut solliciter quelqu’un à se porter caution ou autoriser l’hypothèque de son logement. Les banques deviennent alors propriétaires des biens immobiliers.

Comment calculer les différents taux immobiliers ?

Calcul du taux immobilier

Lors du calcul du taux immobilier, plusieurs paramètres sont pris en compte.Tout d’abord, la durée de l’emprunt fait référence au délai accordé à l’emprunteur concernant le remboursement. Plus la durée est longue, plus le taux d’intérêt augmente. Ensuite, le profil de l’emprunteur est pris en considération. La banque va évaluer le profil selon les revenus, les taux d’endettement et l’apport personnel. Plus la banque prend des risques, plus le taux d’intérêt proposé est élevé. Et enfin, le taux de l’obligation assimilable du trésor qui se trouve actuellement très bas. Aujourd'hui, de nombreux types d'outils existent comme le comparateur de taux immobiliers ou les calculettes des taux chez certains comparateurs pour vous aider à faire une simulation de votre calcul en fonction. Nous vous proposons d'établir un devis en fonction de vos capacités et la réalité des prix du marché locatif par exemple. Pour savoir plus, rendez vous sur notre article pour connaitre comment calculer un taux immobilier.
Remarque: Les intérêts que vous remboursez augmentent en fonction de la durée du prêt immobilier. Notez que vos mensualités sont réduites mais le coût global est plus élevé.


Taux et prêts immobiliers

Obtenir le meilleur prêt immobilier possible est très important car il faut savoir que plus le taux d’intérêt proposé est bas, moins le coût total du crédit immobilier sera élevé. Remarquons qu'un acquéreur qui souhaite emprunter une certaine somme va forcément prendre en compte le taux d'intérêt. Ce dernier se doit d'être attractif s’assurer de satisfaire au mieux la demande de l'acquéreur. Pensez à faire des simulations pour estimer votre budget. S'il s'agit de votre premier achat, le ptz ou prêt à taux zéro vous permet de faciliter l'acquisition de votre bien.
Attention, lorsqu’une personne a besoin de souscrire un crédit auprès d’une banque pour financer un projet, l’obtention du prêt est érigé en condition suspensive dans le compromis de vente. Pour pouvoir faire jouer cette clause, l’acquéreur doit rechercher un financement au taux indiqué dans cette dernière. Dans le cas où le taux est inférieur à celui inscrit dans le compromis, il pourrait être fautif en cas de refus et ainsi ne bénéficierait plus de la condition suspensive.

Renégocier le taux de son prêt immobilier

Un taux immobilier reste très variable selon une période, une région. Avant de choisir votre prêt immobilier, il faut comparer les taux avec des baromètres des taux disponibles sur les comparateurs d’assurance. N’oubliez pas que le montant des assurances dépend de la couverture proposée. Il convient de choisir le plus compétitif qui vous offre les garanties similaires à votre assurance prêt bancaire. La baisse des taux de prêt ses dernières années a suscité l’intérêt des acquéreurs. Mais attention avant de se précipiter chez votre banquier, cette solution n’est pas toujours avantageuse. En effet, un prêt classique à taux fixe voit son prix diminuer au fil des années. La renégociation ou rachats de crédit immobilier est alors intéressante au début du prêt lors des premières échéances mais ensuite, chaque mensualité se compose uniquement du capital restant à rembourser.

Les différents taux immobiliers

Qu’est ce que le TAEG ?

Lorsque l’on aborde la question des intérêts immobiliers, impossible de ne pas croiser le terme de TAEG, le Taux d’Effectif Global. Il s’agit du coût total du prêt adressé à l’emprunteur. Le TAEG correspond à un indicateur normalisé pour permettre ainsi la comparaison entre plusieurs offres de crédit immobiliers. Le montant est régulièrement actualisé pour répondre aux lois du marché et s'ajuste selon un barème qui lui est propre. Il regroupe tous les frais supplémentaires au capital emprunté par l’emprunteur. Il est important en amont de connaitre votre capacité d'emprunt en l'estimant sur la durée (en mois généralement).


Quelle est la différence entre TAEG et TEG ?

Souvent confondues, ces deux notions sont pourtant bien distinctes. Alors que le TAEG permet de comparer les crédits, le TEG correspond au taux d’emprunt “définitif” car recalculé en prenant compte des éléments suivants: les frais de dossier les frais de garantie les frais fiscaux les frais d’assurance les frais d’agence, les frais du courtier selon les assurances et autres frais de commissions intermédiaires. Le courtier est indispensable afin de vous conseiller pour trouver le meilleur taux immobilier. Il calcule et estime votre prêt en fonction de la somme que vous souhaitez investir et de votre situation financière. Le TAEG est communément appelé “crédit à la consommation”. Il comprend les dépenses liées à l’achat de biens et services, comme les grosses dépenses en biens d'équipement (voitures, équipements de la maison). Il est calculé différemment selon les organismes de crédit qui le propose puisqu’il englobe les frais de dossier, garantie, etc. Le TEG est calculé selon une base annuelle qui va servir à la comparaison lors du calcul du TAEG.


Les taux fixes et taux révisables

Le terme de taux fixe correspond au montant donné au moment de la signature de l’emprunt. Ce dernier ne va pas voir son prix modifié jusqu’à la fin du remboursement du crédit. Si vous souhaitez miser sur la sécurité, c’est un emprunt avec un montant fixe qu’il faut choisir. Les emprunts à taux variables proposent de réguler le montant suivant les fluctuations du marché et l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi par exemple. Ceci, dans le but de profiter d’une éventuelle baisse des tarifs. Attention cependant à la vision restreinte que vous pouvez avoir sur le coût total de votre investissement à la fin du remboursement de votre emprunt. Vous pouvez aussi procéder à un rachat de crédit immobilier pour éviter d'être dépasser par la hausse des taux.

Retrouvez ici tous nos articles sur les taux immobiliers