Le conseil du Bon Agent : toujours vérifier l’identité des vendeurs lors d’une transaction immobilière

Un jour un monsieur décide de vendre son appartement, nous sommes en centre ville, cette personne souhaite vendre vite car les visites l’ennuies… Il propose son bien sur un site d’annonces entre particuliers, puis il le confie à 3 agences. Au prix présenté, les appels se bousculent, ce vendeur songe qu’il a peut être sous vendu son bien et décide au cours des premières visites aboutissant quasi systématiquement sur une proposition d’achat de suggérer un complément en liquide. Le premier candidat à l’acquisition en concurrence avec les visiteurs qui attendent à la porte, accepte le deal et décide de revenir en fin de semaine pour signer une promesse sous seing privée. Le samedi suivant, à la première heure, les protagonistes se retrouvent autour d’un café, le sourire aux lèvres les promesses s’engagent et une enveloppe est remise le jour même en contre partie d’une reconnaissance de versement qui sera déchirée à l’acte… 10 h du matin l’acheteur sort heureux de son achat. Le vendeur passe immédiatement un coup de fil et un nouveau postulant à l’acquisition monte pour signer une autre promesse sous seing privée tout en versant également une somme d’argent en liquide (environ 10/12 000 € par postulant)…L’opération se répète pratiquement toutes les heures, du samedi au dimanche  pour se terminer en fin de week end, et ce avant que le vendeur ne disparaisse définitivement.

15 à 18 personnes ont été spoliées (faites le calcul du bénéfice pour l’escroc…). Mais cerise sur le pudding, le vendeur n’était qu’un locataire qui disposait de fausses pièces pour signer des sous seing privés…

Mes stagiaires négociateurs me demandent pourquoi il faut collecter les pièces le plutôt possible à la prise de mandat… et faire valider les projets de promesses par le notaire vendeur…Il en va de la qualité de nos conseils !

5 réflexions au sujet de « Le conseil du Bon Agent : toujours vérifier l’identité des vendeurs lors d’une transaction immobilière »

  1. yamna2001@hotmail.fr'Yamna Ouali

    Bonjour Monsieur le bon agent je souhaite vous poser une question j’ai signé un mandat de vente exclusif avec un Notaire celui-ci m’a envoyé le Négociatrice à domicile le mandat a été signé le 27 août 2018 le 11 septembre elle me propose un compromis de vente je lui fais part de mon refus de signer ce compromis de vente à cette date afin de trouver un domicile elle s’est permise de me faire des menaces en me disant que je risque un procès je lui ai dit que je l’annuler le mandat de vente exclusif mais seulement la signature du compromis de vente du coup je je me suis rendu compte que le mandat de vente exclusif qu’elle m’a fait signer ne comportait ni numéro de registre ni numéro de mandat ni numéro RCS notaire il n’y avait ni formulaire de rétractation elle a fait visiter mon domicile 2 jours après la signature du mandat sans DPE. le DPE a été fait en même temps que la visite elle a laissé les visiteurs avec mes enfants qui sont mineurs et mon ex-époux a reçu le mandat par voie postale je voudrais savoir s’il toutes ses faille peuvent être une cause de nullité donc puis-je me rétracter ? Je vous remercie d’avance de me répondre je suis vraiment perdue je ne sais plus quoi faire. Je souhaite donc me rétracter de la vente de mon domicile car je n’ai pas apprécié ces menaces de procès

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour à la vue de tous ces griefs en effet vous n’avez aucun souci à vous faire, le mandat est caduque, la mission non recevable et les dommages et intérêts sans fondement. Donc faites leur part de votre rupture de mandat et informez lez qu’ils ne peuvent prétendre à aucun droit sur cette vente.

      Cordialement.

      Répondre
      1. yamna2001@hotmail.fr'yamna

        bonsoir monsieur le bon agent,

        Suite à mon affaire, les futures acquéreur m’ont mis en demeure en septembre parce que j’ai annulé le rdv pour la signature du compromis. Je leur ai fait part par LRAR que je ne souhaitais pas annuler la vente mais demande un délai de 3 mois en plus des 3 mois réglementaires pour me permettre de trouver une solution de relogement (courrier envoyé au notaire ainsi qu’à leur avocat). Le notaire m’a répondu que les acquéreurs n’attendront pas un délai aussi long. Récemment, j’ai reçu un courrier du notaire me disant qu’étant donné que je ne souhaitais plus vendre, elle considère le mandat exclusif que j’ai signé n’a plus d’effet et me demande de régler les frais d’honoraires pour en terminer avec le dossier. Pensez-vous que les acquéreurs abandonne la procédure et est ce que le mandat prendra fin à l’initiative du notaire? Aussi, dois-je quand même résilier le mandat de mon côté? A ce jour, je n’ai eu aucune nouvelle de leur avocat ni des acquéreurs.
        Cordialement

        Répondre
        1. Le Bon Agent Auteur de l’article

          Bonjour quels frais auriez vous à régler si la vente ne se réalise pas? Ceux du notaire pour la rédaction de la promesse? Pour le mandat, la signature de la promesse, met un terme au mandat. L’agent immobilier doit vous en faire resigner un ou un avenant l’autorisant à reprendre la commercialisation.

          Répondre
          1. yamna2001@hotmail.fr'yamna

            Bonjour monsieur le bon agent,

            Le notaire me demande de régler les frais pour les rdv, la visite et la prise de mandat vis-à-vis de mon ex époux ainsi que la préparation de la promesse de vente (650 euros) . Aucune signature n’a été fait ( pas de compromis de vente).
            Aussi, pouvez vous me dire ce que vous pensez de ce paragraphe ci-dessous:
            « Il semblerait que les choses se calment. J’ai essayé de faire comprendre qu’il valait mieux pour toutes les parties en cause partir sur un autre bien… Je tiens à classer ce dossier. »

            Je vous remercie d’avance pour votre réponse monsieur le bon agent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*