Mandataires immobiliers, que faire au mois d’août ?

Traditionnellement, la France s’arrête entre le 25 juillet et le 25 août. Pour les professionnels de l’immobilier, cela signifie moins d’appels, moins de visites et surtout moins de mandats à rentrer. Cette période est-elle pour autant inutile ? Non.

En effet, travailler au mois d’août peut offrir la possibilité de remettre les choses à plat:

  • Faire le point sur ses mandats: voir ceux qui sont depuis plus d’un an dans la base de données et éventuellement les en exclure. D’une manière générale, il faut contacter les propriétaires dont les biens sont en vente depuis plus de 3 mois pour leur proposer une nouvelle stratégie commerciale dès la rentrée.
  • Se poser également des questions sur sa stratégie. Faut il privilégier un type de biens en particulier ? Avoir au contraire un éventail le plus large possible ?
  • De même réfléchir à son organisation journalière et voir où on gagner en efficience.
  • Reprendre les négociations que l’on a eu tout au long de l’année. Etudier celles qui ont échoué et se demander quel a été l’argument que l’on n’a pas été capable de contrer.

Ces quelques clés peuvent vous permettre de repartir du bon pied au mois de septembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*