Loi n’a plus bonne Alur ?

Notre nouvelle ministre de tutelle, Sylvia Pinel, n’a pas mis longtemps pour constater les dégâts engendrés par une Loi Duflot (dite Alur) mal ficelée! En effet, le marché de la location a été rendu très tendu, l’immobilier neuf n’a pas réalisé les 500 000 logements par an, pour lequel notre président s’était engagé, les programmes étant plus Bonny Interrogation_Le Bon Agent_janv_14compliqués à sortir de terre et l’immobilier ancien est devenu tellement fastidieux pour établir une promesse de vente que le marché se ralenti naturellement! Par conséquent la nouvelle ministre envisage déjà une réforme de la Loi qui n’a pas encore pris pleinement sa place!

On devrait voir bouger les axes suivants : Révision fiscale concernant la taxe sur la plus value des résidences secondaires et locatives, révision de l’éligibilité au PTZ, allégement du formalisme d’engagement des parties pour accéder à la propriété !

Cependant  si la Loi Alur est remise en cause par Sylvia Pinel, nous pouvons dire que nous sommes repartis pour un tour de débat, ce qui ne va pas aider la confiance des particuliers dans un premier temps, mais espérons que ce soit un mal pour un bien !

2 réflexions au sujet de « Loi n’a plus bonne Alur ? »

  1. cherel.batrice@yahoo.fr'Vinci immo

    Les révisions sont effectivement nécessaires, mais attention toutefois à ne pas reproduire les mêmes erreurs que le dispositif précédent. Ainsi, protéger le locataire est une très bonne idée (qui facilitera sûrement la mise en location du logement) mais pas au détriment de l’acheteur. Si ce dernier voit le loyer de son bien « trop » inférieur à ceux du marché pendant au moins 9 ans, quelle rentabilité aura-t’il ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*