LOI ALUR & PLAFONNEMENT DES LOYERS PARISIENS

Une grande partie des investisseurs locatifs parisiens est dans l’attente de la publication du décret relatif aux plafonnements des loyers.

La loi Alur à Paris

Ce décret, prévu au 4éme trimestre 2014 puis repoussé en fin de 1er trimestre 2015 donnera dans le détail le montant maximal des loyers dans la capitale.

Cette mesure concernera les logements vides et meublés, l’OLAP (observatoire des loyers de l’agglomération parisienne) détenant le blanc seing de la Mairie de Paris a pour mission de calculer des loyers médians appliqués dans les zones qu’il a lui-même défini dans la capitale. Petite précision :   ces loyers médian ne seront pas ceux à prendre en compte dans le cadre du plafonnement ALUR, ces derniers seront bien en deçà.

Le marché immobilier Parisien et les investisseurs

Le prix du m2 parisien n’a pas connu de baisse en 2014 voire une légère hausse (+1 ,8 %, dixit baromètre LPI-SE LOGER janvier 2015), les loyers seront contraints de baisser en 2015, d’une manière très significative sous le joug ALUR . En associant de surcroît, une hausse programmée de 20 % sur la taxe d’habitation des résidences secondaires, nous avons l’équation adéquate pour faire fuir les investisseurs parisiens, au profit très certainement, des villes moyennes de la région parisienne et de province.

La vocation de la loi ALUR, dans le ce domaine, est de contraindre les propriétaires à baisser très fortement les loyers afin de redonner du pouvoir d’achat aux locataires, de « détendre » les zones tendues ! Elle part très certainement d’un bon sentiment et pourrait peut-être fonctionner si tous les propriétaires étaient les heureux héritiers des appartements mis en location.

Malheureusement, il existe encore nombre d’individus qui ont recours au crédit …, quand ils peuvent l’obtenir ! Afin de financer leur bien locatif. Ces investisseurs, non rentiers ni héritiers ont quand même le choix de se soustraire à la loi, en allant investir ailleurs …

Pour obtenir plus de conseils dans ce domaine, consultez notre guide de l’acheteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*