Le zéro papier dans l’immobilier

Si tous les métiers de l’intermédition s’orientent vers la dématérialisation et l’engagement électronique, pour des raisons environnementales, des questions d’économies d’échelles, l’immobilier est un peu en retard! Sachant que le cout de signature d’un mandat en agence est de 10 € pour les mandats papiers si l’on prend en compte les éléments: temps et transmission, le mandat carboné, il est important de faire évoluer nos métiers tant pour des questions de cout, car à terme le mandat électronique sera nettement moins onéreux que le mandat papier, mais aussi d’efficacité…

La signature électronique est entrée dans les habitudes des professionnels et des clients.

cependant il faut faire évoluer les relations commerciales et nos habitudes de professionels :

  • vers le client qui va devoir accepter ce mode d’engagement
  • en interne avec la gestion administrative
  • pour les négociateurs une autre méthde de vente et de communication,

Le problème du client ne possédant pas d’internet n’est pas une réalité suffisamment importante pour reculer devant l’évolution des besoins en dématérialisation.

L’outil  électronique est un gage de qualité rédactionnelle, de réduction des contentieux et de satisfaction client qui bénéficie immédiatement de supports stockés ou stockables dans un cloud.

La dématérialisation optimise la relation client en étant plus efficace dans les comptes rendus et le suivi de la relation commerciale. donc nous allons inexorablement vers cette dématérialisation et vers les supports électroniques !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*