La taxation sur les plus values devrait être ramenée à 22 ans

taxation-plus-values-immobilierAprès les déclarations du mois de juin du Président de la République, voulant alléger les effets de la décision de son précédent gouvernement (Aout 2012), qui lui avait allongé la durée de taxation des plus values immobilière des résidences secondaires et locatives, nous attendons un nouveau décret qui viendrait tout ramener à 22 ans. Quand nous évoquons la notion de durée de taxation, il est clair que le système actuel ne peut pas être plus complexe! Une partie est limitée à 22 ans, à savoir la taxe de 19%, contre 30 ans pour les prélèvement sociaux fixés à 15,5%.

Nous devrions prochainement retrouver la fiscalité d’avant 2004 avec une dégressivité au-delà de 5 ans de possession d’un bien, diminuant de 5% l’assiette de taxation, par année pleine de détention. L’essentiel de la différence réside au coté linéaire de l’abattement, alors qu’il est progressif actuellement, ce qui donne pour avantage au vendeur de céder son bien avec une diminution plus importante de la plus value taxable, pour une durée de détention identique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*