La formation des professionnels de l’immobilier

Bonjour IMG_2431En direct de La Réunion de l’IGS école spécialisée en immobilier, évoquons l’avenir des agents immobiliers et commerciaux de l’immobilier. Le vœux commun serait de renforcer les obligations de formation!

De gauche à droite : Alain Millet Unis, Jacky Chapelot Fnaim, Bruno Garreau Cnasim, cabinet Galian Assurance, Jean Lavaupot Syremi.

Le consensus est global sur le fait de vouloir apporter les compétences utiles aux négociateurs salariés et aux mandataires des agences ou des réseaux en immobilier. Le but restant de garantir aux consommateurs là qualités d’intermédiation.

La couverture Rcp assurance des professionnels est également introduite dans les débats. Pour protéger autant les clients que les professionnels dans leurs mission. Tant en matière de copro, de gestion ou de transaction! La Cnasim annonce une très faible sinistralité pour les agents commerciaux. Sur 5000 adhérents, les procédures à l’encontre des mandataires est autour d’une dizaine!

La fnaim évoque ensuite la formation à distance. Si l’intérêt est faible pour eux, ils restent malgré tout ouvert à cette solution mais de façon le plus réduite possible au profit de la formation presentielle. L’Unis présente son programme à distance qui démarrera en fin d’année. Devra t-on évaluer à la fin des stages le niveau des stagiaires? Alain Millet propose une solution avec validation de la connaissance avec un taux de réussite de 80%!

Comme le fait déjà le Bon Agent qui valide la connaissance de ses auditeurs (agents commerciaux) par Un Acmp de fin de stage… Une fois encore comme nous le demandons depuis 7 ans, les intervenants suggèrent une formation initiale obligatoire et validante!

Ce souhait doit être imposé aux reseaux de mandataires  comme aux agents en franchise ou autonomes!

 

 

3 réflexions au sujet de « La formation des professionnels de l’immobilier »

  1. dom.outrebon@gmail.com'Outrebon

    Vous parlez d’assurance professionnelle. Celle-ci peut-elle apporter une aide juridique gratuite en cas de conflit avec un acheteur ou un acheteur ?

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Dominique en effet cette couverture d’assurance peut prévoir une assistance juridique permettant d’accompagner et de prendre en charge une partie du conflit entre acheteur et vendeur ou entre un client et son agent immobilier ou son mandataire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*