En Hamon de la Loi Alur ! Comment soutenir une profession ?!

La Loi Hamon aggrave les délais de rétractation pour les mandats signés dans le cadre du démarchage à domicile. Non seulement il faut mentionner l’article L136.1 du code de la consommation (pour préciser les conditions de reconduction tacite du mandat), toujours prévoir un coupon détachable permettant de résilier le mandat dans les 14 jours et surtout ne percevoir aucune somme d’argent dans les 7 jours qui suivent la signature du mandat! Pour nous faciliter la vie professionnelle, il est quand même autorisé de mettre en commercialisation le bien dès ma signature du mandat…

Je rappelle qu’initialement cette loi mise en place dans tous les cas de démarchage à domicile, était prévue pour protéger les consommateurs, dès lors qu’ils signaient pour une prestation contre rémunération… Or le mandat n’est pas payant pour le vendeur, encore moins si les honoraires sont portés à la charge de l’acquéreur ! Bonny Interrogation_Le Bon Agent_janv_14

2 réflexions au sujet de « En Hamon de la Loi Alur ! Comment soutenir une profession ?! »

  1. linda.marmelou@gmail.com'Fastimmo Réunion

    Malgré le fait que cette loi paraisse très stricte, je pense qu’elle apporte une aide considérable dans la lutte contre les tentatives d’escroqueries que l’on fait face actuellement dans le domaine de l’immobilier. Un secteur en crise mérite toute notre vigilance.

    Répondre
  2. coteacheteurparis@gmail.com'Côté Acheteur Paris

    Cette loi, qui apporte une certaine protection, alourdit encore un peu plus les démarches liées à l’activité immobilière… Encore une loi proposée par le gouvernement (comme la loi Duflot) qui ne tient pas compte des réalités économiques

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*