Chasseur immobilier ? Quid?

Hier au cours de la formation des nouveaux mandataires en immobilier, nous avons fait intervenir Laurent Dahan, chasseur immobilier, pour qu’il présente son métier.

Ce métier qui attire beaucoup de nouveaux acteurs de l’immobilier, doit être appréhendé d’une manière différente de celle des agents immobiliers dits traditionnels. 

En effet, si l’agent immobilier vend un bien identifié avec ses qualités et ses défauts,  le chasseur immobilier, lui, va devoir imaginer, concevoir et trouver le bien qui répondra aux aspirations, aux envies ou simplement aux besoins de son client. Il va en quelque sorte construire avec son acquéreur, le bien immobilier objet du projet.

La découverte du client acquéreur est beaucoup plus importante, la phase d’écoute  est primordiale pour réussir une mission de chasse d’appartement ou de maison. Laurent nous précisait qu’il prévoit entre une heure et une heure et demie pour le 1er rendez vous, afin de mieux cerner le projet, mais aussi le mode de vie, en précisant ce que ses clients regrettent de quitter et ce qu’ils ne veulent plus subir dans leur nouveau logement. Il a besoin de connaître l’environnement familial et amical, les activités personnelles, afin non seulement de répondre au cahier des charges mais aussi pour suggérer une évolution du projet à ses clients.

Ses clients ont différents profils, ils peuvent être des personnalités qui ont besoin d’un filtre pour rechercher leur futur logement, ils peuvent être des clients ne disposant pas de temps ou n’ayant l’envie de chercher, préférant que l’on sélectionne pour eux des visites, ou simplement des clients ne sachant pas comment procéder. Ils présentent également des ambitions distinctes : Soit avec une idée précise de leur projet sachant qu’ils se laissent du temps pour trouver la perle rare, soit qu’ils disposent d’un budget qu’ils souhaitent optimiser ou pour lequel ils n’imaginent aucunement ce qu’ils peuvent espérer trouver pour se loger, soit encore un besoin d’accompagnement pour définir le périmètre de leur future acquisition ainsi que pour réussir une bonne négociation.

Le chasseur d’appartement ou de maison comme l’agent immobilier classique, utilise un mandat de recherche pour délimiter sa mission, en revanche, il peut prendre une provision pour engager sa mission. L’article 73 de la Loi Hoguet permet d’établir une facture pour frais de conseil, hors intermédiation pure.

Bonne chasse à ceux pour qui cette activité suscite un vif intérêt…

 

 

7 réflexions au sujet de « Chasseur immobilier ? Quid? »

  1. julie.fang@laposte.net'Julie31

    Tout à fait d’accord sur le fait que l’agent immobilier et le chasseur immobilier sont deux métiers bien différents . Malheureusement, je remarque que beaucoup de personnes ne voient pas forcément la plus-value d’un chasseur d’appartement. Je travaille depuis près de 3 ans en tant qu’agent immobilier sur Toulouse, et j’essais de m’orienter vers cette nouvelle activité, surtout que l’activité immobilière toulousaine dans le neuf est plutôt dynamique dans ma ville. Bref, merci pour les précisions !

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Je pense que notre marché français a encore du mal à appréhender cette mission complète et l’effort que les chasseurs apportent dans la réalisation d’un projet d’acheteurs. Que l’on vende ou que l’on recherche, le professionnel de l’immobilier s’investit au quotidien pour réussir une transaction optimisée, équitable et satisfaisant leurs clients. On pourra faire un partenariat… nous sommes aussi sur Toulouse. Bon week end

      Répondre
  2. messouvenirs-locations@yahoo.fr'Pierre et Gwen

    Bonjour,
    En tant qu’investisseurs, les services d’un chasseur immobilier nous serait vraiment utile.
    Nous passons beaucoup de temps à éplucher les annonces, visiter des biens (qui sont survendus par certaines agences ;=D).
    Du coup, un chasseur immobilier a toute sa place dans ce type de recherche.

    Idem d’ailleurs pour notre maison principale, nous avons mis 2 ans à trouver une maison qui corresponde à nos critères. Nous avons visité tant de biens que nous connaissions mieux le marché local que les agences !
    Encore une fois un chasseur immobilier aurait été utile.

    Dans notre société ultraconnecté et pressée; ce type de métiers qui vous font gagner du temps est très intéressant

    Bien à vous

    Répondre
  3. le_toulousain_31@hotmail.fr'micheline

    Article intéressant, qui démontre bien l’aspect très important de l’écoute et de la découverte client.
    Que cela soit dans l’immobilier neuf ou dans l’ancien, il est primordial de bien interpréter les attentes et les envies des clients. Travaillant dans l’immobilier neuf auprès d’un grand nombre de promoteur immobilier à Toulouse il est encore plus primordial d’écouter les moindres détails qui feront la différence parmi les grands nombres de programmes immobiliers.
    La profession de chasseur immobilier attire de plus en plus de monde car les gens ont malheureusement moins de temps à consacrer à leurs recherches, qui pourtant est souvent l’achat d’une vie !

    Répondre
  4. roustitmanon9@gmail.com'Sandrine

    Effectivement, ces deux métiers sont bels et bien différents. En revanche, ils peuvent être complémentaires. Je m’explique, d’une certaine manière, le chasseur d’appartements peut présenter aux agences des clients qualifiés. L’agent immobilier, quant à lui, présente aux chasseurs des produits à la vente adaptés à ces clients ! Travaillant moi-même avec un grand nombre de promoteurs dans la région bordelaise, je passe un certain temps à étudier l’offre afin de proposer le logement idéal à mes clients. Comme vous le savez, ceci est un travail de longue haleine pour chacun d’entre nous (agents commerciaux, chasseurs d’appartements, courtiers en immobiliers, autre). Mais rien ne vaut ce sentiment d’avoir pu contribuer à un événement important dans la vie du client et à leur pleine satisfaction ! Je fais notamment référence à l’achat d’un appartement neuf à Bordeaux (ou autre) ainsi qu’à l’accompagnement que nous leur avons fourni 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*