Les biens immobiliers écologiques

A l’heure actuelle, le secteur de l’immobilier est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre ainsi que le premier consommateur d’énergie en France. De ce fait, depuis quelques années, les biens immobiliers écologiques prennent de plus en plus d’ampleur. Si vous souhaitez contribuer à l’avenir de la planète à votre façon, optez pour un bien immobilier écologique ! Ou construisez avec les normes BBC, Bâtiment de Basse Consommation…

Les aides fiscales pour rendre son logement écologique

Il est bien évidemment possible de rendre votre bien immobilier plus écologique en réalisant certains travaux, surtout que l’état est prêt à vous aider à devenir eco-citoyen !

Tout d’abord, il y a l’éco-prêt à taux zéro, il concerne les travaux d’isolations pour l’habitation dans laquelle vous séjournez principalement. La particularité de ce prêt vient du fait qu’il ne nécessite pas de conditions minimales de ressources. En revanche ce prêt exige un prix maximal de 30 000 euros.

Si vous souhaitez investir dans des pompes à chaleurs, du matériel d’isolation ou encore des chaudières à condensation, qui sont des équipements d’énergie durable, alors vous serez intéressez par le crédit d’impôt de transition énergétique. Ce dispositif existe pour vous inciter à effectuer ces démarches écologiques. Le montant des dépenses offrant le droit au crédit d’impôt ne peut être supérieur à 8 000€ pour la même personne et la même habitation. Néanmoins, ce montant peut augmenter en fonction de la situation familiale de la personne. Afin de connaître précisément vos possibilités vis à vis du crédit d’impôt de transition énergétique, nous vous conseillons de vous référer à cet article du code général des impôts.

Les maisons passives

Une maison passive est par définition une maison qui a un coût de consommation au mètre carré très faible. Ce concept nous vient du nord de l’Europe, d’Allemagne plus précisément. Pour être accrédité de passive, une habitation doit diminuer ses dépenses énergétiques en chauffage et climatisation de 80% en comparaison à une habitation neuve. Les maisons passives sont donc des constructions qui sont très proches de s’auto-suffire en terme d’énergie.

Le prochain pas maintenant serait d’introduire le concept des maisons positives. Ces habitations auraient la particularité de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *