Conseils pour chercher un bien immobilier à Paris

Avoir un projet d’investissement immobilier à Paris peut sembler compliqué par les temps qui courent, tant l’offre est faible, l’encadrement des loyers repoussoir et les prix élevés . C’est pourtant une étape tout à fait surmontable pour un ou des acquéreurs qui ont bien défini leur projet et qui arrivent à projeter leur idéal de vie à moyen ou long terme.

Définir son projet immobilier

La première étape consiste à définir votre projet immobilier ainsi que vos valeurs ou besoins. Pour trouver la pépite dans le marché immobilier parisien, il va falloir déterminer plusieurs paramètres :

  • Quel montant total souhaitez-vous investir ? Parmi ce montant, à combien s’élève votre apport ? Ce critère est important pour séduire les banques qui prennent de moins en moins de risques et vous demandent d’en prendre à leur coté !
  • Quel genre de vie envisagez-vous dans la capitale ? Préférez-vous un quartier familial avec crèches, écoles et structures périscolaires ? Le 18ème, le 19ème, le 20ème ou bien le 11ème arrondissement sont des quartiers familiaux. Nous pouvons citer par exemple Pyrénées, la Villette, Gambetta ou les alentours du parc des Buttes-Chaumont.
  • Si vous préférez un quartier avec restaurants, bars et cafés, privilégiez le 3ème, le 10ème arrondissement de Paris ou des zones telles que Oberkampf ou le canal Saint-Martin.
  • La dernière question, cruciale à Paris, est la distance entre votre futur habitation et votre lieu de travail. Combien de temps de transport êtes-vous prêt à faire chaque jour ? Depuis quelques années, nous ne parlons plus de prix au m² dans les capitales mondiales, comme à Paris, mais en attrait environnemental ! Un peu moins de m² peuvent se payer un peu plus chers si le quartier vous attire !

Quel type de biens immobiliers à Paris

Le second point à définir est la nature du bien à acheter. Trois possibilités s’offrent à vous :

  • Le neuf aura moins de cachet qu’un bien typiquement haussmannien mais présentera d’autres avantages : modernité, moins d’entretien à venir, lumière, chauffage, isolation, dans certains cas insonorisation plus efficace…Les logements neufs sont généralement plus pratiques et surtout moins chers à gérer en termes de charges de copropriété.
  • L’ancien présente plus de cachet et attire un plus grand nombre car les appartements sont ornés de moulures, de parquets anciens, de cheminées et de miroirs (trumeaux). Ces biens ont l’avantage de proposer une certaine rareté et celle-ci se paie toujours au prix fort. Cependant toutes les époques n’ont pas la même valeur, les années soixante et soixante dix, se payent parfois un peu moins chers que ceux des années 30 ou haussmanniennes.
  • La troisième catégorie de biens est celle des appartements de prestige. Qu’ils soient neufs ou anciens, ce sont des biens avec des prestations extraordinaires ou un emplacement idéal : cuisine de plus de 50m2, de nombreuses chambres, spa, terrasse sur le toit ; vue imprenable, quartier privilégié comme le Champs de mars, Ecole Militaire, Saint Sulpice, Saint Germain, Marais, ou encore le Triangle d’or du 8 e et du 16e nord…autant d’atouts qui rendent le bien exceptionnel.

S’entourer de prestataires compétents

Une fois ces critères biens établis, la dernière démarche aura pour objectif de choisir le ou les bons prestataires qui vous accompagneront tout au long de votre projet immobilier. Bien entendu, le premier d’entre eux sera l’agent immobilier. Celui-ci doit être professionnel, réactif et capable de satisfaire autant le vendeur que l’acheteur, ce qui réduira grandement la fameuse étape des négociations. Il doit être aussi perçu comme un conseil et non comme un simple commercial. L’agent immobilier peut vous aider à affiner votre réflexion, pour vous proposer des choix que vous n’aviez pas maîtrisés faute de connaissance ou d’expérience, tant sur la qualité des biens que sur l’optimisation de votre budget. Un agent immobilier qualifié connait bien les quartiers qui pourraient correspondre à vos attentes ainsi que la typologie des appartements répondant à votre mode de vie.

Choisissez également un notaire qui est à votre écoute et qui se propose de vous accompagner dans votre projet. En effet, au moment de l’obtention du prêt et de la période des 3 mois de délai suite à signature de la promesse d’achat de votre appartement à Paris, le notaire sera votre allié le plus précieux. C’est lui qui pourra accélérer les démarches en cas de besoin ou bien pointer d’éventuels problèmes qui peuvent rendre une vente caduque.

Lorsque toutes ces étapes sont validées, vous pouvez vous lancer sereinement mais surtout efficacement dans la recherche de votre futur achat immobilier à Paris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *