Pourquoi acheter un bien immobilier et le louer ensuite ?

La question de l’achat d’un bien immobilier pour ensuite le mettre en location représente l’un des axes de l’achat immobilier, à savoir réaliser un investissement locatif. En effet, l’immobilier est un placement au même titre que d’autres valeurs mobilières et reste le placement premier des Français d’après de nombreux professionnels du secteur immobilier et bancaire.

Actuellement, le marché de l’immobilier reste tendu avec des taux de crédit bas et une baisse des prix sur l’ensemble de la France à l’exclusion de micro-marchés comme Paris et son agglomération ou Provence par exemple. La réflexion du Bon Agent d’aujourd’hui est de vous aider et de vous accompagner dans votre projet d’investissement locatif en d’analysant les facteurs à prendre en compte pour envisager ce projet.

Les motivations pour réaliser un investissement locatif

Les raisons pour réaliser un investissement locatif sont multiples et complémentaires selon le profil de l’acquéreur. Ainsi, voici les principales raisons de l’acquéreur pour réaliser un investissement locatif :

  • Améliorer sa future retraite
  • Placer son argent sur une valeur palpable
  • Disposer d’un capital pour acheter sa résidence principale
  • Payer moins d’impôts
  • Se constituer un patrimoine pour transmettre à ses enfants ou pour les héberger pendant leurs études

Selon ces motivations et avec l’accompagnement des experts immobiliers et bancaires, plusieurs critères seront à privilégier. Si l’acquéreur veut se constituer un complément de retraite, un emprunt long dans la durée permettra de réduire les mensualités et de couvrir une partie avec les loyers. Des dispositions fiscales incitent par exemple à l’investissement locatif comme la loi Pinel pour les acquéreurs qui cherchent à payer moins d’impôts et de soutenir l’Etat dans sa politique de logement. Le choix d’un appartement à acheter dans le neuf ou dans le vieux répondra davantage à vos exigences en matière de rendement locatif.

Quels critères à prendre en compte pour réaliser un investissement locatif ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier reste votre motivation à réaliser ce projet. Ensuite, faites vous accompagner par un agent commercial en immobilier ou un agent immobilier pour définir les grandes lignes de votre projet immobilier.

Selon son expertise immobilière, il vous orientera vers un achat dans le neuf ou dans l’ancien. Cet expert portera aussi à votre connaissance les dispositions légales favorables à votre projet à l’instar de la loi Pinel pour payer moins d’impôts ou les lois relatives à la transmission de patrimoine et l’usufruit du bien immobilier comme autre exemple.

Pour rester sur l’exemple de la fiscalité, si vous réalisez votre projet d’investissement sur cette visée, iI y a deux axes de réflexion: 1/ le bien, sa qualité, sa localisation et sa capacité à être revendu 2/quelle est son gain fiscal. Seul un expert en immobilier vous aidera à bien appréhender ces dimensions.

Sa connaissance du marché de l’immobilier au niveau local et au niveau macro, vous permettra d’investir dans une zone en attractive, à forte demande, ou en pleine urbanisation…autant de critères favorables à moyen et long terme pour la revente du bien immobilier.

En synthèse, les questions déterminantes à votre projet d’investissement immobilier locatif sont :

  • La surface du bien ?
  • La zone géographique et la demande immobilière à moyen terme ?
  • Investir dans le neuf ou l’ancien ?
  • Investir dans une résidence de service ?
  • Quelles sont les dispositions légales immobilières répondant à mon projet ?
  • Comment gérer la location de mon bien ?
  • Les conditions de financement de votre projet

Assurer la location de son bien dans le temps ?

En effet, l’achat immobilier de sa résidence principale reste assez simple et toutes personnes abordent un jour cette question au cours de sa vie. Pour autant, l’investissement locatif est plus complexe, il présente les modalités d’un achat immobilier dont on doit assurer la gestion locative dans le temps. En effet, question souvent négligée, comment comptez-vous assurer cette gestion ?

Cette gestion locative implique la recherche de locataires et leur sélection, l’établissement du bail et sa signature, puis la perception des loyers et les frais d’entretien à avancer. Si vous vous sentez les épaules et l’envie de vous constituer un patrimoine immobilier, vous pouvez assurer cette gestion locative par vous-même. Pensez à prendre une assurance loyers impayés et propriété non-occupant

Une autre possibilité s’offre à vous : confier la location de votre bien à un professionnel de l’immobilier pour un coût entre 3 à 10% du loyer TTC perçu. Les frais de gestion sont déductibles à hauteur de 50% sur les impôts sur le foncier, ce qui réduit le coût effectif de ce option.

Si vous avez acheté votre bien meublé dans une résidence de service vous pouvez souscrire et déléguer la gestion locative auprès de l’exploitant (exemple pour les résidences de tourisme, les résidences étudiantes ou les établissements pour personnes agées dépendantes (EHPAD). Vous pouvez aussi confier la gestion de votre bien à une société civile de placement immobilier SCPI qui vous verse un dividende annuel de 3% à 6% selon le rendement de votre bien et vous n’entendez parler ni des charges, ni des frais d’entretien ou des loyers impayés.

Acheter sa résidence principale est déjà un projet à maturer pour un acquéreur entre désir, réalités du marché et financement. De surcroît, un projet d’investissement locatif est plus complexe et demande de prendre en compte davantage de paramètres. Le Bon Agent vient de vous éclairer sur certains : le mieux est de vous faire accompagner par les agents immobiliers et les agents mandataires en immobilier tout au long de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *