Accueil > Guide du mandataire immobilier > Se former sur l’immobilier

Se former sur l’immobilier

se former en immobilier

Se former sur l’immobilier : Pour quel statut et quelle mission ?

La mission est simple; les acteurs de la négociation immobilière, ont à prospecter pour trouver des biens immobiliers à vendre, constituer le dossier de commercialisation, promouvoir le bien, réaliser les visites et conclure les ventes en engageant les parties dans un acte de vente. Pour cela il existe différents statuts de collaborateur en agence ou en réseau immobilier.

  1. La loi prévoit 3 statuts de collaborateurs d'agence immobilière : Le négociateur salarié avec un fixe (minimum SMIC) et des primes par vente de l'ordre de 10 à 20% sur les honoraires réalisés
  2. Le négociateur VRP salarié avec avance sur commission. Le minimum assuré est le SMIC mais ces versements sont déduits sur les commissions générées, celles-ci variant de 17 à 30% en moyenne. Exemple, si vous recevez 1500 €/mois en avance sur commission et que vous réalisez après 4 mois des honoraires de 10 000 € HT, avec un taux à 20 % vous méritez 10 000 € X 20% = 2000 € mais comme vous avez déjà perçu 1500 €/mois X 4 mois = 6000 €, par conséquent vous ne recevez aucune prime, car vous devez encore 2000 € - 6000 € = - 4000 €
  3. Le négociateur mandataire indépendant. Il relève du statut de l'Agent commercial (RSAC). En agence il peut percevoir entre 35 et 50 % des honoraires de vente, en réseau de mandataires au delà de 60%.

Quels sont les profils les plus recherchés dans l’immobilier ?

Le recrutement dans l'immobilier se professionnalise de plus en plus, car nous voyons des cabinets spécialisés intervenir pour sélectionner des profils correspondant à tel réseau de franchises ou de mandataires immobiliers. Ce genre d'actions sont menées pour des structures importantes. Une petite agence de quartier n'a pas les moyens de passer par ce filtre pour recruter ses collaborateurs.

Les profils de commerciaux en immobilier et de manager commerciaux sont privilégiés pour développer des réseaux de mandataires indépendants. Le franchisseur pose une condition supplémentaire en exigeant une trésorerie important (entre 100 000 et 150 000 €) de fonds propres pour ouvrir son agence.

Pour ceux qui n'ont pas de capital à investir, la solution du réseau de mandataires est beaucoup plus souple et adaptée à leur projet de création d'activité professionnelle. Un réseau comme le Bon Agent cherche tout profil, dès lors que la volonté est évidente et que l'écoute est une des valeurs du candidat.

Où se former en immobilier ?

La profession de négociateurs en immobilier longtemps écartée des cursus de formations post bac, devient une orientation qui séduit de plus en plus les jeunes qui souhaitent exercer un métier dans le secteur du commerce. Le bien immobilier est un sujet séduisant, le coté indépendant et les domaines touchant à l'immobilier, que ce soit dans l'habitat traditionnel, le haut de gamme, l'immobilier commercial ou international séduit de plus en plus les étudiants, comme les commerciaux souhaitant procéder à un tournant dans leur carrière.

En revanche la formation utile ou concrète dans ce secteur d'activité reste encore un peu flou ! Quelles sont les bonnes écoles, comment choisir son mode de formation, est-il préférable d'intégrer un réseau et de se former sur le terrain? Tout ces questions méritent un peu d'éclaircissement...

Les formations immobilières scolaires

En formation post bac, il existe les BTS en immobilier. Ceux-ci sont une formation à la négociation et à la gestion de biens immobiliers. Il est possible de préparer ces diplômes en alternance.

Ensuite viennent les BTS commerciaux en immobilier. Par exemple, le BTS management des unités commerciales ou encore le BTS négociation et relation client. Les DUT et les DEUST permettent aussi de pouvoir ensuite travailler en tant qu’agent immobilier. Ils s’obtiennent en deux années après le baccalauréat. Suite à ces diplômes, il est ensuite possible de continuer vers une licence professionnelle, afin d’accéder à un niveau bac +3.

Si les meilleures écoles sont l'ESPI, l'ICH, l'ESI, elles fournissent peu de nouveaux acteurs de la négociation immobilière. Les diplômés rejoindront le plus souvent des métiers de gestionnaires. Pour la vente, les formations sont encore trop basics. Il est donc utile pour devenir agent immobilier de compléter ce BTS par une formation dans le réseau choisi

Les formations immobilières au sein d’un réseau professionnel

Les grandes franchises comme certains réseaux offrent des formations initiales suffisantes pour permettre à leurs négociateurs de se lancer dans ce métier. Il est impératif que le mandant (l'agent immobilier avec lequel vous allez travailler) vos fournisse la liste des formations qu'il va vous donner ! Pour ceux qui n'ont pas le Bac et qui ont exercé dans l'immobilier, il est possible de valider après trois années d'expérience une VAE en immobilier ouvrant le droit à s'installer comme agent immobilier.

Pour ceux qui n'ont pas l'intention de poursuivre un BTS, ou qui ne souhaitent exercer comme agent immobilier, mais plus comme mandataire (agent commercial dans l'immobilier), il est primordial d'intégrer un réseau qui assure des réelles formations et qui démontrent un réelle maitrise en la matière. (Ancienneté, expériences, expériences des formateurs, supports)

Chaque réseau va former ses agents commerciaux selon ses propres méthodes. Il est actuellement question de structurer l’accessibilité à la profession. Les principaux syndicats immobiliers recommandent un minimum de de 100 heures de formation pour les collaborateurs en immobilier. Ainsi, le réseau sélectif du Bon Agent délivre un certificat d’aptitude à l’issue de 160 heures de formations avec un examen à la fin de cette formation validant les compétences et les aptitudes.

L’importance de la formation immobilière

Les candidats à la profession d'agent commercial en immobilier, prennent de plus en plus conscience de l'importance d'une formation initiale. Ce métier d'indépendant, présente beaucoup de charme pour l'autonomie qu'il offre, pour la gestion de son temps et de ses actions commerciales. En revanche, nombre de mandataires immobiliers ont besoin des armes pour réussir.

Il ne suffit pas de payer un pack ou d'avoir une semaine d'informations sur l'agence, le réseau ou les outils marketing à acheter. Il est primordial de suivre une véritable formation complète avant de se lancer, complétée par des formations régulières tout au long de l'année et confortées par un accompagnement selon les besoins et les demandes des agents juniors.

La formation en immobilier se doit d’être complète

Notre métier est un métier de conseil et non de pure commercial. Nous ne commercialisons pas des produits de consommation, mais nous réalisons une mission d'intermédiation, qui consiste à mettre en accord un vendeur et un acquéreur qui doit savoir ce qu'il acquière. C'est pour cela que les nouveaux acteurs de l'immobilier doivent suivre un cursus allant du droit immobilier, aux matériaux des bâtiments, et à l'écoute des besoins des clients pour conclure un accord équitable et sécurisé.

Au Bon Agent nous assurons 15 jours de formation initiale, 35 heures de formations enregistrées (en elearning), 100 heures en format powerpoint. Nous abordons entre autres : le droit patrimonial, le droit immobilier, les règles du mandat, la défense de nos honoraires, la copro, l'urbanisme, le cadastre, la construction, l'offre d'achat, les promesses de vente. Mais aussi les outils de la prospection, l'estimation, la prise de mandat, analyse des besoins, le compte rendu régulier, l'offre et l'engagement des parties, la facturation et le suivi administratif.

Avec cette masse de formation, le mandataire immobilier est indépendant mais jamais seul !