Accueil > Guide du mandataire immobilier > Devenir agent immobilier

Devenir agent immobilier

Si vous voulez devenir agent immobilier, sachez qu’il existe différents parcours et différents métiers au sein de la profession. Nombreux sont ceux qui confondent le statut de négociateur en immobilier avec celui de l’agent commercial en immobilier qui est encore différent de celui de l’agent immobilier - détenteur de la carte T. Pour les négociateurs salariés ou agents commerciaux, aucune qualification spécifique n’est exigée. En revanche pour l’agent immobilier, relevant de l’article 1 de la loi Hoguet, différents critères sont requis. L’accès à la profession d'agent immobilier, nécessite soit un diplôme spécifique soit une expérience professionnelle dans l’immobilier. Avant de se lancer, il est cependant utile de suivre une formation initiale et continue (loi alur) centrée sur les spécificités du secteur et du marché immobilier, car les diplômes donnant accès à la profession d'agent immobilier valident notamment des aptitudes juridiques, techniques et commerciales - sans pour autant apporter le côté pratique du métier.

Comment devenir agent immobilier ?

Il faut savoir que le métier d’agent immobilier est régi par la loi Hoguet. Ainsi, afin de pouvoir exercer la profession d’agent immobilier il faut pouvoir posséder l’aptitude professionnelle. Pour obtenir cette aptitude, le futur agent immobilier se doit de posséder la carte professionnelle T. C’est cette carte qui lui permettra alors de s’engager dans des activités de transaction immobilière.

Le futur agent immobilier doit ensuite déterminer s’il souhaite travailler comme indépendant ou s’il veut évoluer en franchise. Suite à ce choix, le parcours de formation va différer. Être indépendant signifie avoir la possibilité d’avancer avec sa propre agence, méthode et organisation..

Évoluer au sein d’une franchise ou d’un réseau permet plutôt d’accéder à une méthode ayant fait ses preuves et des compétences internes, un ancrage local, et de bénéficier de la notoriété du réseau.

Quelle formation pour devenir agent immobilier ?

Dans le cadre de la loi Hoguet, plusieurs formations permettent d’accéder immédiatement au statut d’agent immobilier et d’avoir la carte T :

  • 1) Diplômes de BAC + 2 à Bac + 5 : BTS professions immobilières Les licences de droit, d’économie ou de gestion Master en management d’école supérieure de commerce (ESC)
  • 2) Expériences professionnelles avec le Bac, il faut 3 ans de salariat dans une agence immobilière sans le bac, il faut 4 ans d’expérience en tant que cadre et 10 ans en tant que non cadre au sein d’une agence immobilière
  • 3) VAE immobilière : Si vous êtes en reconversion pour devenir agent immobilier ou que vous êtes avancé dans votre carrière et que vous ne possédez l’un des critères ci-dessus, il vous faut passer par une validation des acquis et des expériences professionnelles. Pour cela, il faut justifier de 2 à 3 ans d'expérience professionnelle en tant qu’agent commercial en immobilier. Pour en savoir plus sur la VAE, consultez notre article en partenariat avec l'ISTEC

Les compétences et qualités requises pour exercer ce métier

Etes-vous fait pour devenir agent immobilier?

Comme tout métier, celui d’agent immobilier nécessite des compétences particulières et des qualités requises. Premièrement, le savoir être est primordial dans ce métier où l’intermédiation et le relationnel sont au coeur du métier. Claude Olivier Bonnet nous livre les qualités requises :

  • 1) L’empathie animée par un grand sens de l’écoute, car l’agent immobilier doit répondre aux attentes, exigences et besoins de sa clientèle, plus qu’à ses propres objectifs.
  • 2) Avoir une sensibilité en matière de construction et de décoration sur la qualité des matériaux et des biens immobiliers.
  • 3) Disposer de réflexes juridiques afin d’accompagner un projet immobilier et de le sécuriser du début à la conclusion de la transaction.
Autant de qualités qui rassurent les futurs propriétaires et les vendeurs immobiliers car ils se sentent en confiance et “entre de bonnes mains”. Construire une relation de confiance avec son futur acheteur est la base du métier d’agent immobilier. Il se doit d’être expert dans son domaine, afin d’amener à une entente entre acheteurs et vendeurs, par une négociation finement menée.

Comment se déroule une semaine type d'un agent immobilier ?

En tant que professionnel, le mandataire doit planifier et organiser son planning de travail. Il possède une hygiène de travail rigoureuse. Le temps est planifié autour de 4 tâches principales :

  • Connaissances locales et étude du marché immobilier : durant cette activité, l'agent immobilier acquiert de la connaissance marché. Par exemple : les prix au m², la typologie de biens immobiliers, les coûts d'exploitations du bien immobilier, la vie de quartier et les infrastructures, l’état de l'offre et de la demande de bien immobilier. Ces critères permettent à l’agent immobilier d'affiner son expertise notamment sur l'estimation de biens et l'argumentation commerciale.
  • Un temps de prospection commerciale : L'agent immobilier part à la recherche des biens à mettre en vente ou des biens immobiliers à l'achats susceptibles d'intéresser des acheteurs. L'agent immobilier va chercher ainsi à se faire connaitre comme professionnel présent sur son secteur et animer son réseau.
  • Un temps dédié à l'administratif : ce temps est à prendre en compte par l'agent immobilier pour gérer la saisie des mandats, l’identité des acheteurs ou des vendeurs des biens immobiliers, la bases de données et la collecte de l'ensemble des documents permettant de finaliser la vente du bien immobilier (les coordonnées des notaires, les pièces justificatives, les différents travaux effectués sur le bien). Ce temps consacré à l’administratif rentre dans les frais de gestion de dossier comptabilisé sous la forme du temps de formations, comptabilité, déclaration fiscale, notes de frais, etc.
  • Un temps dédié à l’action commerciale et la négociation : il s’agit avant tout d’assurer la présentation du bien, de rendre compte régulièrement aux clients des actions menées dans le cadre de sa mission (vente, location ou achat).
Voici une vidéo pour vous récapituler les thématiques abordées sur cette page :

Agent commercial, négociateur en immobilier, consultant ou agent immobilier...quelle différence entre toutes ces définitions ?

Les principales différences résident dans le statut de salariat pour le négociateur ou le consultant en immobilier, alors que l’agent commercial en immobilier est un indépendant habilité par l’agent immobilier à agir en son nom dans le cadre d’une mission d’intermédiation complète (prospection évaluation, mise en publicité du bien, négociation et engagement des parties)
REMARQUE : l’accès aux professions immobilières est ouvert au plus grand nombre, avec ou sans diplôme. Il n’en demeure pas moins qu’une formation initiale est primordiale pour réussir le démarrage de son activité avec des bases solides.