Accueil > Conseils vente bien immobilier

Conseils vente bien immobilier

Les 4 étapes de la vente

1. Estimer / Tester

Pour mieux maîtriser le marché immobilier et définir votre projet, servez-vous de notre moteur d’estimation. Ce moteur se fonde sur les données émises par la base notaire, notre expérience du marché local afin d’être régulièrement remis à jour en fonction de la dynamique du marché.
Lancer une estimation

2. Contact Auditeur

Vous pouvez à tout moment prendre contact avec un Auditeur qui prendra vos disponibilités pour fixer un rendez vous ou laisser vos coordonnées afin d’être rappelé. Il vous accompagne préalablement à toute décision de mise en vente. De plus, il est à même de vous conseiller sur un plan juridique.
contactauditeurterrain@lebonagent.fr

3. Audit sur place

vous pouvez à tout moment prendre contact avec un Auditeur qui prendra vos disponibilités pour fixer un rendez vous ou laisser vos coordonnées afin d’être rappelé. Cet audit a pour intérêt de valider ou d’affiner l’estimation réalisée par notre site. En effet nos Auditeurs sont des experts de votre secteur et disposent de toute la compétence utile et nécessaire pour évaluer votre bien sur des critères précis, factuels et visuels. Dès le lendemain vous recevrez sous format PDF, l’avis de valeur rédigé ainsi qu’une proposition de stratégie de vente.
contactauditeurterrain@lebonagent.fr

4. Mise en vente

Vous pouvez à tout moment prendre contact avec un Auditeur qui prendra vos disponibilités pour fixer un rendez vous ou laisser vos coordonnées afin d’être rappelé. Vous pourrez ainsi organiser avec lui la commercialisation de votre bien dans un cadre à la fois juridique et technique.
contactauditeurterrain@lebonagent.fr

LES ETAPES DE LA VENTE ET CALENDRIER PREVISIONNEL*

Jour « J »

Signature de la promesse de vente

L’acquéreur verse le montant de l’indemnité d’immobilisation (5 ou 10%) ainsi qu’une provision sur frais.

J + 1

Début du délai de réflexion/ rétractation

Si la rétractation intervient au cours du délai imparti, l’acquéreur se verra restituer l’indemnité d’immobilisation qu’il avait initialement versée.

J + 8

Fin du délai de réflexion / rétractation

Si la rétractation intervient après le délai imparti = l’acquéreur ne se verra pas restituer l’indemnité d’immobilisation. Celle-ci sera acquise au vendeur (sous réserve d’un refus de prêt intervenant dans les 45 jours de la signature de la promesse de vente).

A partir de J + 9

Constitution du dossier

Notaire constitue le dossier en demandant les pièces nécessaires à la signature de la vente (pièces d’état civil, d’urbanisme, état hypothécaire…)

J + 45

Réalisation de la condition suspensive d’obtention d’un prêt

«  L’obtention du prêt » s’entend de la réception d’un offre de prêt émise par une banque (et non de l’accord de principe).
Une offre est émise dans un délai imparti : l’acquéreur en adresse une copie à son notaire afin que celui-ci vérifie les garanties prises (prêt hypothécaire avec garanties hypothécaires / prêt sous seing privé avec un crédit logement comme garantie) OU refus de prêt par la banque :

  • au cours du délai imparti (45j) = restitution du montant de l’indemnité d’immobilisation à l’acquéreur.
  • au-delà du délai imparti (45j) = l’acquéreur perd le montant de son indemnité d’immobilisation.
J + 56

Renvoi de l’offre

L‘acquéreur renvoie à la banque l’offre acceptée après le délai légal de 11 jours (loi SCRIVENER)

1 mois avant la réalisation

Réception des pièces administratives ou dossier d’usage

Le notaire vérifie que toutes les pièces ont été reçues et effectue les relances nécessaires. Le délai de réception des pièces dépend des différents intervenants (par exemple pour la déclaration d’intention d’aliéner, il faut parfois attendre la fin du délai de réponse de 2 mois).

10 jours avant réalisation

Organisation d’un rendez-vous de signature

Le notaire fixe un rendez-vous de signature avec les parties et ajuste le montant de la provision sur frais et prépare un décompte des sommes dues.

Date de réalisation

Date de réalisation prévue dans la promesse de vente

Il s’agit de la date extrême pour fixer un rendez-vous de signature.

  • Si les parties s’entendent, la signature peut avoir lieu avant cette date sous réserve que le dossier soit complet et les fonds disponibles.
  • Si le délai ne peut être respecté, il faudra prévoir une prorogation dudit délai.

* Calendrier prévisionnel et informatif sous réserve d’absence de difficulté