Sévère code monétaire !

Attention les contrôles s’accentuent et les sanctionnent tombent ! La relation commerciale entre les clients et les agents immobiliers se professionnalise et le devoir de prévention des acteurs de l’immobilier;  Syndic, gestionnaires et « transactionnaires » s’impose.

Même si au cours des formations que je dispense tout au long de l’année auprès de ceux qui sont ou qui veulent devenir agent immobilier, on me rétorque que : « C’est du flicage… C’est de la délation ! … Nos confrères ne demandent rien ! … Les clients n’aiment pas toutes ces questions ! C’est difficile de demander une pièce d’identité à un client, c’est hyper intrusif !… »

Nous sommes tenus par le code monétaire de solliciter les informations obligatoires à la bonne marche de nos métiers. De l’agent commercial, au salarié négociateur, en finissant par les patrons d’agence, nous sommes tous concernés par ce règlement.

Je cite : Article L. 561 -5 (code monétaire)
« I. – Avant d’entrer en relation d’affaires avec leur client ou de l’assister dans la préparation ou la réalisation d’une transaction, les personnes mentionnées à l’article L. 561-2 :
1° Identifient leur client et, le cas échéant, le bénéficiaire effectif au sens de l’article L. 561-2-2 ;
2° Vérifient ces éléments d’identification sur présentation de tout document écrit à caractère probant.  » fin de citation.

Donc à la prise de mandat, au bon de visite ou demande de visite, à l’offre d’achat, les professionnels de l’immobilier sont tenus de vérifier et de collecter les pièces d’identité et l’attestation de propriété. De poser les questions sur la destination (coté vendeur) et la provenance (coté acquéreur) des fonds. Ceci doit se voir comme un gage de sérieux et de qualité de la part du professionnel qui va au bout de la réglementation. Cela se complique , mais cela s’explique et se présente naturellement au client, qui sait qu’il ne vend pas une baguette, mais un bien immobilier et que nous sommes là également pour constituer le dossier qui sera transmis au notaire. Dès lors que tout est prêt en amont, plus vite nous pourrons valider l’engagement des parties. Donc tout va bien ! La relation commerciale n’en sera que plus efficace et saine.

2 réflexions au sujet de « Sévère code monétaire ! »

  1. carole.gouye@orange.fr'GOUYE

    L’étude des documents vendeurs : titre de propriété, permis de construire avant de prendre un mandat n’est pas nouveau :
    Cela nous permet également de savoir s’ils sont plusieurs propriétaires et exiger TOUTES les signatures
    Demander les diagnostics et pas que le DPE afin de savoir ce qu’on s’engage à présenter à nos acquéreurs
    Lire le titre afin de vérifier s’il n’y a pas de servitude
    Demander au vendeur pourquoi il vend non plus : c’est d’autant plus intéressant qu’il va devenir acheteur la plus part du temps donc si c’est dans la même région on pourra lui vendre un bien
    Vérifier le financement de l’acquéreur non plus pas nouveau, puisque qu’il doit présenter une simulation bancaire – facile de l’obtenir quand on lui dit qu’elle sera inscrite dans le compromis
    A l’offre d’achat : demander l’identité complète des prétendants et bien entendu pas d’argent lol

    donc rien de nouveau – du moins pour moi – tout ça c’est du BaBa

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour Carole, je suis heureux de voir une agent positive et efficace. Cependant, peu sont les clients qui acceptent ou les professionnels qui demandent la pièce d’identité à la prise du mandat. Rare sont les professionnels qui posent la question de la destination des fonds après la vente. Beaucoup d’agence communiquent sans détenir préalablement un DPE, etc…
      Donc comme la répression des fraudes a annoncé une campagne de surveillance et un renforcement des contrôles, il est utile d’informer et de rappeler les règles, afin de se mettre rapidement en conformité.
      En tout cas ravi de voir des pro déjà organisés. Bonne continuation et surtout nous attendons plein de belles ventes !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*