Quelles sont les charges de l’agent commercial?

Beaucoup de questions sont posées autour des charges de l’agent commercial en immobilier, essayons d’éclaircir le sujet.

Pour commencer vos démarches il vous faudra vous immatriculer au Régime Spécial des Agents Commerciaux. Cette formalité se fait auprès du greffe du tribunal de commerce et coute environ 27 €

Les frais de lancement de l’agent commercial en immobilier :

Une fois inscrit en fonction du réseau que vous avez rejoint, les coûts varient…Un fois devenu un agent commercial en immobilier au sein du bon Agent,  un simple chèque de caution est à déposer. Il sera remboursé après 6 mois de présence au sein de notre réseau.

Pour débuter il est vivement conseillé que vous preniez une Assurance responsabilité civile, dont le coût fluctue de 225 € et 400 €. Le Réseau Le Bon Agent impose cette souscription afin que vous puissiez vous défendre en cas de litige ou d’une erreur de conseil.

Pour débuter il est essentiel de provisionner vos dépenses de téléphone, d’internet, d’ordinateur, de frais de représentation, d’essence et de communication (flyers, carte de visite, actions locales de promotion).

Les frais de fonctionnement récurrents :

L’agent commercial est rattaché au régime social des indépendants (RSI) de sa région. (voir le tableau ci-après des différentes charges sociales)

Point important pour gérer l’avenir quand on se lance, c’est d’anticiper, voire de créer un compte bancaire spécial pour gérer ses cotisations. Car si en plus vous avez opté pour le régime de TVA, il faudra rester vigilent et ne jamais oublier que l’on doit la reverser chaque trimestre. Or lorsque l’on reçoit les premiers honoraires, il est fréquent que l’on ne provisionne pas ce que l’on doit à l’Etat ni aux caisses sociales. Ces premiers revenus sont le plus souvent affectés aux dépenses que l’on avait reportées le temps de faire ses encaissements. Il faut impérativement garder à l’esprit que les cotisations sont calculées sur les revenus professionnels de l’avant-dernière année (Année-2), puis font l’objet d’une régularisation (sauf la cotisation invalidité-décès) lorsque les revenus réels sont connus.

Et quand on débute son activité comment ça se passe ?

Dans ce cas, les cotisations sont calculées sur une base forfaitaire : Pour 2013, c’est 3254 € la 1ère année d’activité.

Les cotisations ne sont pas appelées avant un délai de 90 jours après le démarrage de l’activité.

(Source : www.le-rsi.fr/)

Les cotisations sociales correspondent à environ 45% de ce que vous encaissez HT.

Ce qui reste raisonnable si on compare avec un salarié dont les charges s’élèvent à peu près à 60% de son revenu net perçu (cotisations salariales + patronales).

Le tuyau du jour : vous pouvez opter pour le régime micro social simplifié pour réduire légèrement vos charges tout en demandant à bénéficier de l’ACCRE.

Tableau des cotisations sociales de l'agent co_Nov_13

 

 

24 réflexions au sujet de « Quelles sont les charges de l’agent commercial? »

  1. ixtlander7@hotmail.com'Laurent

    Bonjour,

    J’ai du mal à comprendre la cohérence entre vos chiffres. Vous dites : « Les cotisations sociales correspondent à environ 45% de ce que vous encaissez HT« . Pourtant, si l’on additionne les montants indiqués dans le tableau, on trouve sauf erreur 53,8%.

    D’autre part, sur une autre page (http://www.lebonagent.fr/blog-immobilier/les-cotisations-sociales-de-lagent-commercial-en-immobilier/) vous indiquez :

    « les cotisations sociales sont passées de 21,5% à 24,6% auxquelles s’ajoute (…) donc la cotisation globale sera de 26.9% (chiffre corrigé dans un commentaire). C’est-à-dire que si vous réalisez une commission de 10 000 € HT votre cotisation sera de 2690 € ponctionné directement par le RSI« .

    Alors, 26.9 %, 45 % ou 53.8 % ? Y a-t-il quelque chose qui m’échappe ?

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Monsieur, je comprends votre désarroi il m’arrive de m’y perdre également. Le taux de 26,9% dont vous parlez correspond aux premières cotisations dues par un auto entrepreneur. Ensuite, lorsqu’il dépasse les minima, il se voit taxer comme un agent commercial à plus de 45 % qui peut donner des dépassements allant jusqu’à plus de 50% des honoraires perçus.

      Répondre
  2. asvp77@live.fr'Dqt

    bonjour,
    je cherche un emploi dans l’immobilier mais comment faut-il procéder pour être agent indépendant ? et quelle somme de départ faut-il investir pour commencer ?
    avez-vous des conseils à savoir vers quel groupe me tourner ou vaut mieux t-il créer son propre emploi ?

    merci beaucoup pour tout vos bons conseils.
    MD

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour si vous voulez un réseau qui vous prépare à ce métier et vous donne une vraie formation, venez chez nous : contact@lebonagent.fr.
      Si, vous préférez payer un pack mensuel, il y a une dizaine d’enseignes qui vendent du service. Donc pour devenir agent commercial indépendant dans le secteur de l’immobilier, il faut suivre les étapes suivantes :
      – Choisir réseau qui vous plaise et réponde à vos attentes
      – Signer un contrat avec ce réseau
      – Avec ce contrat vous inscrire au RSAC, auprès du greffe du tribunal de commerce de votre ville
      – Souscrire une assurance RCP pour votre future activité
      – Remettre votre récépissé de déclaration à votre tête de réseau qui va se charger de vous obtenir la carte d’habilitation auprès de la CCI

      Ainsi avec une formation sérieuse vous allez pouvoir créer votre activité et générer vos prochaines rémunérations. Et oui on gagne sa vie et on peut avoir une vie familiale épanouie! C’est mon cas et celui de pas mal de nos agents…

      Je reste à votre disposition pour se rencontrer.
      Claude-Olivier BONNET

      Répondre
  3. laurence.dupau@hotmail.fr'dupau

    bonjour et merci pour tous ces renseignements.
    Une question qui parait bête mais….si la première année je ne vends aucun bien en tant qu’agent co dans l immobilier, vais je quand même devoir les cotisations au rsi ou autre ou est ce comme un auto entrepreneur qui ne paye que lorsqu il dégage du CA?
    merci pour le temps que vous me consacrerez

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Si vous débutez dans l’immobilier, je vous conseille de commencer par le statut du micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) et donc comme vous l’avez si justement dit, vous êtes exonérée de charges en l’absence de CA.

      Répondre
  4. christian.delnegro@abi-immobilier.fr'DEL NEGRO

    Monsieur,
    j’ai été artisan durant 17 ans et aujourd’hui je suis agent commercial. A t’on un espoir que les charges baissent un jour quand je vois qu’en suisse , que vous gagniez 200 000 € ou 50 000 € , les charges sont de 15%

    Répondre
  5. Jc192802@gmail.com'Guadalpi

    Bonjour,
    Je souhaite me lancer comme commerciale immobilier independant et je beneficie de l ARE, qu elle entreprise dois je creer?
    D avance merci
    Corinne

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour Corinne, nous l’avons déjà créée c’est le Bon Agent, rejoignez nous. Il vous faudra un statut d’auto entrepreneur pour commencer et ensuite celui de l’EIRL qui est franchement bon.

      Répondre
  6. clemrouss@msn.com'Rousseau

    Bonjour,
    J’ai besoin de mieux maitriser tout le fil de déduction à prendre en compte de la vente d’un bien aux honoraires pour le mandataire dont on aura déduit la totalité des charges (TVA et cotisations sociales). En gros j’aimerais savoir à la fin ce qu’il me reste nette. (avant impôts quand même faut pas exagérer !)
    Prenons un exemple:
    Si je suis mandataire chez vous et qu’on parte sur votre taux minimum garantie d’honoraire pour moi (60% HT des honoraires HT d’agence) :
    Si J’obtiens une vente (mandat de sortie) sur un bien à 400 000€, disons qu’il s’agit au départ d’un mandat simple dont votre commission d’agence est de 4,7% TTC.
    quel est le calcul avec toutes les histoires de TTC / HT ?
    400 000 x 4,7% = 18 800€ TTC de commissions d’agence.
    Comme on compare de HT avec du HT:
    18 800 – 20% TVA= 15 667€ HT de commissions d’agence.

    Sur une vente d’un appartement à 400 000 net vendeur (sans les frais d’agence) Moi je perçois 60% des honoraires HT d’agence donc :
    60% de 15 667 € = 9400€ HT.
    A ce niveau là me suis-je déjà planté dans le calcul ?

    Si le calcul est bon que dois-je encore retirer (ou provisionner) pour être sur un montant net ?
    Dois-je encore retirer de la TVA (20%) à ces 9400€ en + des 45 à 50% de cotisations sociales ?

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour cher mandataire ou futur mandataire. Tout le processus de calcul est bon à la dernière question sur les 9400 € HT perçus par vous, il faut provisionner environ 45 % (de cotisations sociales) si vous êtes en EIRL ou 25,3 % environ si vous êtes micro entrepreneur.

      Répondre
    2. kraftyannick@gmail.com'Yannick

      Bonjour. Suite au commentaire précédant. Ce qui reste en net une fois les charges sociales déduite sera t’il à son tour assujettis à l’impôt sur le revenu? À quelle moment on déduit ses frais? Essence, voiture, etc… Svp?

      Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour tout dépend si vous rejoignez notre réseau. Si vous avez droit à des compte de formation. En tout cas la formation peut être suivie par Skyoe. Appelez nous au 01 48 25 26 27. cordialement

      Répondre
  7. diamant3.4@live.fr'marinaVLB

    Bonjour ,

    Je viens de signé un mandant d’agent commercial en immobilier, je vais m’inscrire auprès du RSAC mais j’ai du mal a trouver des informations concernant le statut juridique (entreprise individuelle, micro entrepreneur) duquel je vais dépendre ainsi que le régime social (TNS, affilié au RSI, régime social des indépendants).

    De même pour la santé je n’y comprend et ne trouve aucune information sérieux,

    Je me suis rendue a l’ursaff, au RSI, et a la CCI mais personne ne répond …

    Quelqu’un peut il m’éclairer ou m’orienter vers un site ou administration en capacité de me recevoir et répondre a mes questions ?

    D’avance merci

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour un peu par provocation je vous dirais que votre tête de réseau ou votre agence doit pouvoir vous éclairer sur le sujet. Mais au Bon Agent, on est fair play…
      Pour commencer je vous conseille de prendre le statut du micro entrepreneur (qui va passer à un plafond de CA de 70 000€) avec des charges de moins de 24%, affiliée au RSI. Ensuite, il sera largement temps de faire évoluer si nécessaire le statut…

      Répondre
  8. mdepioger@yahoo.fr'PIOGER

    SOUHAITERAI ME LANCER EN TANT QU AGENT COMMERCIAL QUEL EST LE STATUT LE MOINS HONNEREUX ET RISQUE SI CELA NE MARCHE PAS ?
    FACILITER A FERMER SI CA NE MARCHE PAS ?

    Répondre
  9. emmanuel.bernard@orange.fr'bernard

    Bonjour,
    patron de boite, j’ai un agent commercial,
    je fais livrer des commandes, sur les quelles j’ai des frais de transport ( transport sous-traité).
    à partir de quel montant je dois appliquer le pourcentage de rémunération de mon agent :
    le montant de la commande ou celui de cette dernière moins les frais de transport ?
    Cordialement

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour Emmanuel, en fait cela dépend du contrat avec votre agent, mais vous pouvez appliquer au 1er Euro certains frais pour ne pas entrer dans un cadre de dépendance de votre mandataire. Cela peut-être réparti, compensé, totalement pris en charge ce n’est que du conventionnel.

      Répondre
  10. anaisbeauguitte@gmail.com'Anna

    Bonjour,
    Etant moi même négociatrice en immobilier en pause forcée (plus de nounou obligation d’attendre 1 an avant que ma fille aille à l’école et au périscolaire) avec ARE, je m’informe donc dans l’éventualité de devenir agent mandataire mais j’ai encore pas mal de questions.
    En statut micro-entreprise, les calcules de l’impôt et des charges sociales se font sur le CA, oui mais que considères t’on CA? Les honoraires facturés au vendeur ou les commissions versé par le réseau ?
    Ensuite, concernant la formation ALUR qui me semble être obligatoire est elle prise en charge par les réseaux dans les droits d’entrée ou est-elle à ma charge? Et dans ce cas puis-je choisir le centre de formation de mon choix?
    De plus, si je ne choisie pas le régime fiscale simplifié y a t’il imposition sur l’entreprise ( bien que micro) et ensuite sur les revenus ou seulement une seule imposition lors de ma déclaration annuel des revenus ? (mon époux étant imposé directement à la source au Luxembourg je risque d’avoir d’autres questions à ce sujet).
    Finalement, les droits d’entrées et éventuels packs et autres frais essences, cartes de visite, panneaux ….. sont-ils déductibles de mes impôts sur le revenu en frais réel?

    Merci d’avances,

    Répondre
    1. Le Bon Agent Auteur de l’article

      Bonjour Anna, d’abord félicitations pour l’arrivée de votre fille. Concernant vos questions :
      Le calcul des charge se fait sur le CA en effet, celui que vous avez facturé et non celui facturé par votre réseau dans le cadre de vos ventes.
      La Loi Alur impose une formation minimale que ce soit en une fois ou tous les ans, il faut avoir suivi 42 heures de formation sur 3 années. C’est au mandataire d’en assurer le financement pour des raisons d’indépendance financière. Par conséquent vous pouvez choisir votre centre de formation (le Bon Agent est certifié pour cela…)
      Pour les charges et l’imposition, comme un salarié, il y a un revenu brut d’un coté, puis une imposition familiale par la suite IRPP. Donc sur un CA, vous déduisez vos charges et impots liés à la micro entreprise, puis sur ce que vous vous versez vous serez assujeti à l’imposition sur le revenu.
      Si vous choisissez le statut du micro entrepreneur, vous ne deduisez aucune charge, ni TVa, si vous vous constituez en EIRL au réel vous pourrez tout déduire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*