Notions à savoir sur le statut de négociateur salarié

Le temps de travail : Le négociateur immobilier VRP n’étant pas contrôlable, le contrat de travail peut prévoir dans quelles conditions le salarié rend compte de son activité. Le négociateur immobilier non VRP est soumis à la réglementation sur la durée du travail.

La période d’essai : Elle est fixée à 3 mois pour les négociateurs immobiliers non VRP, quel que soit leur niveau,  renouvelable une fois pour cette même durée. En revanche, pour les négociateurs immobiliers VRP, la période d’essai ne peut excéder 3 mois renouvellement inclus. Ces derniers perçoivent un salaire minimum brut mensuel ne pouvant être inférieur à la valeur du SMIC annuel.

La rémunération : Les négociateurs immobiliers non VRP bénéficient d’un salaire minimum brut mensuel correspondant au SMIC. Le salaire du négociateur est composé essentiellement ou exclusivement de commissions.Elle relève du libre accord du négociateur immobilier et de son employeur sous réserve du présent avenant ; le salaire mensuel brut minimum pouvant constituer en tout ou partie une avance sur commissions. Pour le négociateur immobilier, VRP ou non, le 13e mois peut être inclus dans la rémunération, conformément à l’article 38 de la CCN. En conséquence, le négociateur perçoit dans l’année civile, congés payés inclus, au moins 13 fois son salaire minimum brut mensuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*