Mandataire immobilier – Comment faire ses premières ventes?

Tout débutant dans le métier de mandataire en immobilier, ou d’agent immobilier se pose la question suivante : Comment amorcer mes premières ventes?  comment transformer l’envie de créer mon activité professionnelle en succès ou au moins en résultat positif dans un premier temps avant de progresser significativement?

Rien n’est simple mais tout est possible! Au delà d’une part de chance, il existe des principes de base pour se mettre en situation de réussite. Tout d’abord se conditionner pour vivre 24h/24 l’immobilier. Dès que possible évoquer votre statut de professionnel dans l’immobilier, ne jamais dénigrer votre marché, « même si le marché est tendu, il reste dynamique » (sera plus séduisant qu’une remarque négative comme : « C’est la crise, nous sommes dans une galère terrible, on ne fait aucune vente ». Ou encore « mon mandatant ne donne pas assez de moyens, c’est pour ça que je ne vends pas… »etc…). Vous cherchez parfois de la compassion mais vous envoyez une image néfaste à ceux qui la reçoivent et qui n’auront pas envie de faire votre publicité (même inconsciemment) si quelqu’un leur demande s’ils connaissent un bon pro de l’immobilier.

Etudiez constamment votre marché, espionnez les annonces de vos confrères sur le secteur, pour voir ce qui se vend et aussi ce qui semble rester longtemps à la vente. Préparez un tableur des prix appliqués localement et tirez en votre prix moyen de marché, par typologie de biens, par secteur, par éléments différenciant (décoration de haut niveau, piscine, sauna, terrasse, la taille des jardins, charme de l’ancien, vue…).

Allez au contact de la population, que ce soit les gardiens d’immeubles, les commerçants, les associations, les CE d’entreprises, les directions du recrutement s’il y a régulièrement des mutations, vos services peuvent les intéresser. N’omettez pas non plus d’aller au contact des habitants, sur les marchés, dans les gares pour distribuer par exemple : un flyer sur les informations de la commune, dans lequel vous avez inséré des informations locales ; nombre d’habitants, qui achète sur le secteur, l’âge moyen, le prix moyen par quartier, etc…(Donnez de l’information au début pour démontrer votre approche analytique et votre valeur ajoutée en matière de conseil). Petit à petit vous pourrez distribuer un journal d’annonces (quand vous aurez des biens à vendre) ou proposez votre analyse de projet en immobilier (ainsi vous pourrez progressivement trouver des biens avant qu’ils soient déjà en phase de commercialisation).

Allez en Mairie, rencontrez les services de l’urbanisme, consultez les DIA (Déclaration d’Intention d’Aliéner) pour voir ce qui c’est vendu? ou? quand…? Parlez avec les techniciens de l’urbanisme pour connaitre les projets de la commune en matière d’habitation, de développement (Ainsi vous pouvez anticiper sur les mouvements de marché mais également prouverez votre pertinence en matière d’intermédiation).

En conclusion, ne pas se laisser assommer par le vide que l’on peut trouver face à son bureau quand on débute. Il faut bouger, quitte à faire quelques erreurs, mais ce métier impose de sortir et d’aller à la pêche aux informations tout en faisant constamment sa promotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*