L’obligation du séquestre pour l’agent immobilier

 Le séquestre correspond à une somme d’argent versée au jour de la signature de la promesse de vente afin de démontrer que l’acheteur peut acquérir le bien. Il démontre sa capacité financière et il servira d’élément du paiement final du prix de vente le jour de la signature de l’acte authentique.

Il ne faut pas confondre séquestre et clause pénale, ni séquestre et versement anticipé de la commission. Le séquestre est uniquement un élément de la somme finale à verser pour acquérir un bien. Il est bloqué sur le compte du notaire ou celui spécialement prévu à cet effet chez l’agent immobilier (compte article 55 dit compte séquestre).

Attention : L’agent immobilier doit présenter le chèque de séquestre à l’encaissement. Faute de quoi, sa responsabilité pourrait être engagée juridiquement. Ce chèque n’a pas vocation à rester dans un dossier. De plus, l’article 55 précise bien que le montant déposé ne peut en aucun cas être producteur d’intérêts pour l’agent immobilier

41 réflexions au sujet de « L’obligation du séquestre pour l’agent immobilier »

  1. Jeanpaul.coudre@sfr.fr'COUDRE

    Bonjour,
    Sur mon compromis de vente l’agence a porté la mention que le séquestre est versé sur son compte ( février 2017)
    L’agence m’ informe que le virement du séquestre n’a toujours pas été effectué, et qu’elle relance l’acheteur?
    Que dois-je faire?
    Merci pour votre aide
    Cordialement

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Jean-Paul, cette situation est dangereuse pour votre agence immobilière, car elle n’a pas appliqué les clauses de la promesse en ne collectant pas en amont la somme à séquestrer. Or les parties ont validé que cette somme a été versé. Si l’acquéreur se rétracte en dehors des conditions suspensives vous seriez en droit de demander réparation au professionnel rédacteur de la promesse. Pour deux chefs :
      1. non conformité des affirmations faites dans la promesse
      2. non vérification de la solvabilité des acquéreurs.
      Dons il faut rapidement faire une injonction de présentation des fonds en sommant que ceci soit fait sous 8 jours et qu’à défaut la promesse sera caduque.

      Répondre
  2. llorente.leslie@free.fr'Cassandre

    Nous avons signé un compromis pour l’achat d’une maison hypothéquée. Un premier jugement nous impose de tout payer (frais de notaire, frais de procédures comme levée d’hypothèque, prix de la maison) sur un compte sequestre avant un deuxième jugement qui confirmerait ou pas la vente. Récupérons nous la totalité déposée si le jugement est défavorable et si nous ne devenons pas propriétaire ? Devons nous commencer à rembourser le prêt à la banque ? En gros, risquons nous de perdre plus que les simples frais de dossier réglés initialement au notaire à hauteur de 500€ ?

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Cassandre, Alors dans le cadre d’un contexte d’inscription de créanciers, la vente se réalise en effet avec un versement ferme pour valider votre capacité à payer. Ensuite si le juge refuse votre acquisition l’argent vous est restitué et les frais de notaire sont perdus. Pour ce qui est de la banque pour pouvez négocier un différé de remboursement le temps du jugement, mais ceci se fait en fonction des banques et au cas par cas.

      Répondre
  3. maybe56@hotmail.fr'marjor

    bonjour
    nous avons verssé un somme sequestre, nous n’avons pas eu le pret mais apres la close suspenssive .

    aurais t’on du recupérer cette somme?

    merci

    Répondre
  4. maybe56@hotmail.fr'marjor

    BJR

    nous avons eu deux delais , nous avons du faire une demande de préemption pour allonger la date de la condition suspenssive , et la réponsse negative a été faite 4 jours apres la deuxieme date !

    je vous remercie pour votre réponsse cordialement .

    Répondre
  5. choudjise@gmail.com'Graz

    Bonjour,
    j’aimerai savoir si le versement du séquestre est obligatoire?
    Pour la petite histoire: nous avons eu un coup de coeur pour un appartement pour lequel nous avons fait une proposition d’achat et la semaine prochaine nous avons rendez-vous chez le notaire pour la signature de la promesse de vente.
    Le notaire mandaté par l’agent immobilier qui nous a proposé le bien nous informe que nous devons obligatoirement versé un séquestre de 5% du prix du bien.
    Malheureusement cette somme nous ne pouvons pas l’avoir d’ici la semaine prochaine car cette une information que nous n’avions pas et c’est une dépense que nous n’avions pas prévue.
    Alors j’aimerai savoir si il est impératif de verser le séquestre 10 jours avant signatue?
    Merci pour votre retour.
    Cordialement,

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Graz, le versement d’un séquestre n’est absolument pas obligatoire, c’est une pratique pour rassurer les vendeurs, mais dans le cas de certains prêts à taux 0 ou à 110 %, il est courant qu’il n’y ait aucun versement. Comme de plus vous n’étiez pas prévenus, vous pouvez avancer cet argument pour soit demander un délai de versement sous 30 ou 45 jours après signature de la promesse, soit sans séquestre. Le notaire doit alors rédiger la clause en conséquence. La jurisprudence évoque même que le séquestre ne doit pas être discriminatoire ou un frein à une acquisition.

      Répondre
  6. mounir1881@gmail.com'Cohen

    Bonjour, suite a un refus de prêt immobilier, j’ai renoncer a l’achat du bien immobilier le 18 juillet 2017, j’ai déposé un séquestre de 10000 euros, j’ai donc envoyé tout les docs de renoncement en accuse de réception, l’agence immobilière me dit qu’il faut attendre 21 jours ouvré pour prétendre au remboursement du séquestre soit le 22 août 2017, ce jour je n’ai rien reçu, est ce normal ? Dois- je attendre encore quelles sont mes voies de recours?
    Merci d’avance.

    Cordialement.

    Robert

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Robert, en effet le délai de remboursement peut atteindre les 21 jours, en général, si toutes les parties sont d’accord on rembourse rapidement avant ce délai. Donc si l’agence n’a rien fait à ce jour, il faut dans un premier temps les relancer et voir à ce qu’ils respectent ce qu’ils ont dit. Dans un second temps au delà de 15 jours il faudra passer par une voie plus ferme et exigeante. On en reparle à ce moment là;

      Répondre
  7. marieyvette1965@hotmail.fr'Sigault Annie

    Bonjour , je signe un compromis pour l’achat d’une maison le 15/09 , l’agence m’ a demandé de prévoir un chèque séquestre hors je lui ai bien expliqué que je souhaitais qu’il y ait un transfert de la somme entre les 2 notaires suite à la vente de ma maison ( que le notaire qui s’occupe de la vente de ma maison donne la somme au notaire qui s’occupe de l’achat de l’ autre maison ) Je ne sais pas si je suis très claire . Que dois je faire ? Merci Cordialement

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Annie, il faut simplement spécifier ces éléments dans la promesse en précisant les conditions de transfert du séquestre et les conséquences en cas de non application de la clause prévue à cet effet. Mais le séquestre n’est pas obligatoire, c’est un usage, maintenant quand on tient à ce qu’il soit versé un montant de séquestre, alors il est possible de prévoir les conditions de versement immédiat ou ultérieur.

      Répondre
  8. lefevre-a@orange.fr'Anna

    Bonjour,

    Fin août dernier, j’ai trouvé, sur le site d’une agence, une maison correspondant à ma recherche. Le jour même de la parution de l’annonce et pendant une dizaine de jours, j’ai tenté, en vain, de joindre l’agent immobilier par mail et téléphone en laissant moult messages.
    J’ai fini par trouver moi-même la maison et ses propriétaires avec qui j’ai pris contact. Le propriétaire m’a fait visiter son bien et nous avions convenu qu’il me recontacterait dès que les diagnostiques obligatoires seraient faits afin de prendre rendez-vous avec un notaire pour la signature du compromis.
    N’ayant pas de nouvelle après deux semaines, j’ai téléphoné au propriétaire qui m’a informé que l’agent immobilier était revenu de vacances et qu’il se chargeait des diagnostiques et aurait du me contacter. Il m’a aussi précisé que l’agent lui avait fait signer un contrat d’exclusivité qui stipule que les frais d’agence sont à la charge du vendeur même si ce dernier trouve un acquéreur par lui-même.
    J’ai alors pris contact avec l’agent qui m’a dit que le propriétaire souhaitait qu’une somme soit versée avant toute prise de rendez-vous avec le notaire afin de s’assurer que la vente aurait bien lieu et que ladite somme serait soustraite du montant dû lors de la signature de l’acte de vente…
    J’ai repris contact avec le propriétaire et lui ai expliqué que son agent me demandait le versement d’une somme pour « bloquer » la vente. J’ai aussi précisé que j’ avais envoyé un mail à l’agent stipulant que je souhaitais acquérir la maison et lui demandait de prendre rendez-vous avec un notaire pour la signature d’un compromis . Celui-ci n’a pas été surpris car l’agent lui avait demandé, la veille, une avance sur ses frais… Nous avons convenu avec le propriétaire qu’il contacterai son agent afin qu’un rendez-vous soit pris chez le notaire pour la signature du compromis et le versement de 10% du prix du bien…
    Mes questions sont:
    – Ayant pris contact moi même avec le propriétaire, l’agent est-il en droit d’exiger le paiement des frais d’agence par le propriétaire?
    – La demande de versement d’une somme, avant compromis, pour « bloquer » la vente est-elle légale?
    – La demande au propriétaire d’avance sur les frais d’agence est-elle légale ?
    – L’inscription « non soumise au DPE sur l’annonce est-elle légale?
    – Le contrat qu’a fait signé l’agent au propriétaire n’est-il pas abusif? (Le propriétaire est une personne âgée qui, visiblement, n’y entend pas grand chose..)
    – En cas de fraude avérée de l’agent, quel organisme contacter? (L’agence a un statut de S.A.S.U.)

    Avec mes remerciements,
    Cordialement,

    Anna

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Anna, à la vue de votre présentation le sujet peut prendre une tournure grave et pénale. Je vais répondre à vos questions comme suit :
      – Ayant pris contact moi même avec le propriétaire, l’agent est-il en droit d’exiger le paiement des frais d’agence par le propriétaire? Si un mandat exclusif a été signé en effet l’agence peut prétendre à ses honoraires, même et surtout si vous tenter de passer en direct, on appelle cela de la collusion et c’est sujet à dommages et intérêts.
      – La demande de versement d’une somme, avant compromis, pour « bloquer » la vente est-elle légale? Tout dépend de sa destination. Si l’agent immobilier rédige la promesse (compromis) et qu’il dispose d’une garantie de séquestre, il peut déposer cette somme sur le compte séquestre de l’agence et le reverser au jour de l’acte authentique. Ce montant peut varier entre 1 et 10%. Si en revanche il n’est pas habilité légalement à faire du séquestre cette demande relève d’une sanction pénale!
      – La demande au propriétaire d’avance sur les frais d’agence est-elle légale ? Là c’est le plus grave, cette demande relève d’une sanction pénale et d’une possibilité d’interdiction d’activité. Il faut voir si c’est bien la demande, mais si tel est le cas, en effet la situation est grave ! Il faut déposer plainte immédiatement.
      L’inscription « non soumise au DPE sur l’annonce est-elle légale? Non, s’il y a du chauffage et des fenêtres! Là encore la répression des fraudes peut sanctionner lourdement ce dol de l’information.
      Le contrat qu’a fait signé l’agent au propriétaire n’est-il pas abusif? (Le propriétaire est une personne âgée qui, visiblement, n’y entend pas grand chose..) Là en revanche difficile de répondre, car l’abus de faiblesse semble sous-jacente, mais il faut des éléments probants pour affirmer quoi que ce soit…
      – En cas de fraude avérée de l’agent, quel organisme contacter? (L’agence a un statut de S.A.S.U.) La répression de fraude de votre région et déposer une plainte au commissariat pour le demande d’argent avant la signature d’une promesse.
      Tenez moi au courant. Bon dimanche

      Répondre
  9. bouleau_j@yahoo.fr'bouleau

    Bonjour,
    je viens de signer un compromis de vente. Le % du montant séquestré a été négocié à 5% (soit 15 000 euros). je viens de m’apercevoir que les frais annexes (frais de dossier + frais de garantie) étaient dus à la signature de l’acte de vente (soit 5000 euros). Est il possible, sans risque d invalider la vente, de ne déposer en séquestre que la somme de 10 000 euros (et non 15 000 euros comme indiqué dans le compromis de vente).

    Bien cordialement

    Jérémy

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Jérémy, en fait si la promesse est signée, il est obligatoire d’en respecter les termes. Donc il faut en effet verser le montant inscrit. Sauf à faire un avenant et modifier cette promesse, mais c’est une opération qui ne plait pas toujours au Notaire. Vous ne risquez rien à lui demander.

      bonne chance

      Répondre
  10. fannyrose.soriano@gmail.com'soriano

    bonjour,

    suite à la mise en vente de mon fond de commerce, l’agent immobilier m’a présenté le mandat avec la partie séquestre où l’on demande que le cessionnaire devra effectuer un versement de 10% du prix total de la cession. Pouvez vous m’expliquer ce que cela veut dire? est ce moi qui doit verser cette somme et si la vente n’a pas lieu ce versement est il encaissé?

    Merci

    Bien cordialement

    Fanny

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Fanny, pour la cession d’un fond le séquestre est versé par l’acquéreur et il sert à finaliser la vente. Dans l’hypothèse d’une cession qui ne viendrait à terme les fonds sont reversés à celui-ci.

      Répondre
  11. carlos_cmm@hotmail.fr'Martins Carlos

    Bonjour,

    Je suis en train d’acheter un appartement sur plan, avec frais de notaire offert, et je reçois un mail du notaire me demandant de lui verser par virement la somme de 3300€ qui correspond au chèque que j’ai laisser chez l’agent immobilier. Est ce que je dois payé cette somme par virement alors même que je n’ai jamais vu le notaire ni rien signé chez lui ,

    Cordialement

    Répondre
  12. sebosor@free.fr'sheiber

    Bonjour, j’ai signé une offre d’achat sur un studio au prix du mandat, donc acceptée par défaut. Quelques jours après l’agence m’appelle pour me demander un dépôt de garantie de 1000 €, ce à quoi je réponds que cela ne fait pas partie de mon plan de financement et puisque ce n’est pas obligatoire je préfère garder ce montant disponible pour la vie de mon investissement. J’ajoute que si cela était une demande du vendeur l’agence me l’aurait clairement signalé dès le début de nos échanges. Le directeur de l’agence précise qu’ il ne peut pas être dérogé au dépôt séquestre qui dans ce cas peut être au minimum de 1000 euros, et ajoute que si je refuse cette condition cela équivaut pour lui à un refus de ma part de conclure la vente, et qu’il passe donc au client suivant. Le temps que je prenne conseil auprès de mon notaire (48 heures se sont écoulées), j’allais proposer à l’agence de verser un séquestre de 300 €, soit environ 1% du prix d’achat. Mais l’agence ne répond plus à mes appels et messages, impossible de joindre mon interlocuteur. Je pense qu’il a réellement fait affaire avec un autre acheteur. Quel est mon recours ? Il me semble que c’est clairement de la discrimination. Quel est votre avis ?
    Merci de votre aide

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour, dans votre cas nous ne pouvons pas invoquer la discrimination, mais l’abus de droit et l’erreur manifeste de l’agence. Si dans l’offre, l’acceptation du vendeur n’est pas conditionné à un versement de séquestre de X €, la vente peut se faire sans ce montant. Il faut alors discuter entre les parties et trouver un terrain d’entente. SI l’agence a vendu le bien, il faut immédiatement écrire en recommandé à l’agence pour dire que votre offre étant parfaite vous maintenez votre décision d’achat et qu’à défaut de confirmation d’une date de signature de promesse sous 15 jours, vous agirez en justice ! Actuellement vous êtes prioritaire sur cette acquisition ! Bonne chance

      Répondre
  13. carine9599@yahoo.fr'carine

    Bonjour,
    nous voulons acheter un bien de 284000 € et on nous demande un séquestre. l’agent n’a pas vraiment posé cela comme condition obligatoire mais il m’a dit que sans séquestre, les vendeurs refuseraient de vendre. Enb effet je demande déjà une clause suspensive conditionnant mon offre d’achat à la vente de mon appartement pour lequel je signe un compromis de vente la veille du jour où je signe pour l’appartement. Je me sens vraiment coincée, d’autant que je pense que les frais d’agence sont à verser tout de suite aussi ? Je n’ai pas cette somme, nous comptions emprunter à 110% pour garder notre épargne en cas de coup dur. est-ce qu’il y a possibilité de récupérer la somme mise sous séquestre ? que la banque nous rembourse en même temps qu’elle paye les notaires et les acquéreurs ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Carine en matière de séquestre, il n’y a pas d’obligation, c’est une discussion entre les parties. Il est en effet possible de demander une absence de versement afin de solliciter un emprunt à 110%. L’incidence du séquestre étant vraiment neutre, il n’y pas de caractère utile à bloquer ce montant. C’est une garantie, mais qui est difficile à mettre en œuvre si vous respectiez les règles de la promesse. Donc dans des cas serrés, il est préférable de soutenir l’acquéreur dans son acquisition, plutôt que de le mettre en difficulté durant la phase de promesse. Mais ca c’est toute la négociation qu’il vous reste à défendre. Bonne chance

      Répondre
  14. cool-maybe56@hotmail.fr'marchia

    bonjour

    Apres deux ans on a reçus un appelle comme quoi l’agence immobilier avasi eu un controle compta et nous restituais notre somme sequestre …ou nous avions rien reclamer car nous avions crus l’avoir perdue a tous jamais !!

    Cependant j’ai lu que pour toute vente non conclus , cette somme devais etre retitué dans les plus bref delais et non deux ans plus tard!!
    J’ai crus voire que nous pouvions reclamer des indemnites due a ce retard ?
    Si c’est exacte qu’elle en sont les démarches et le taux de cette somme due ?merci

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour, en effet en cas de non réalisation d’une vente, sans faute avérée, ni recours de l’une ou de l’autre des parties, il faut restituer le séquestre sous 21 jours. La manœuvre dont vous parlez semble délictueuse et autorise un dépôt de plainte au près du TI ou du TGI en fonction des montants. Mais si l’audit de contrôle révèle cette rétention de sommes dues, il faut vous rapprocher de ces derniers et voir où en est la procédure et demander quelles sont vos voies de recours. Le montant des indemnités se fait selon l’interprétation du juge et du dommage que vous auriez subi. Cependant, il ne faut pas vous attendre à des montants exceptionnels. Déjà la priorité est de récupérer ce que l’on vous doit et de demander à ceux qui vous ont informé du problème ce qu’il est possible de faire.

      Répondre
  15. lcr77@laposte.net'robini

    Bonjour,
    je voulais savoir si lors de la signature d’un compromis chez un notaire et si un accord qu’aucun versement de séquestre n’est versé , si une fois le délai de rétraction passé et que l’acquéreur souhaite se rétracter si l’on a une possibilité de recours ou une indemnisation ?
    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour, en fait le séquestre n’a rien à voir avec l’indemnité (dite clause pénale). Si l’acquéreur ne respecte pas la promesse qu’il a signée en dehors des conditions suspensives, il doit verser une indemnité de 10%. En revanche, s’il avait versé un séquestre, celui-ci devrait lui être reversé avant l’application de la clause pénale. Donc pour faire simple le notaire ou l’agent immobilier suggèrent que le séquestre serve en partie ou en totalité à compenser la clause pénale. Ce qui, pour répondre à votre question, signifie que l’absence de versement d’une somme d’argent au séquestre, n’interdit pas de réclamer une indemnité si l’acquéreur ne respecte pas ses engagements.

      Répondre
  16. houria.sehili@free.fr'Kariaba

    Bonjour
    Si je peux obtenir un conseil de votre part, j’en serai ravie, merci.
    J’ai signé le 23 juin 2017, via une agence immobilière, un compromis de vente pour acquérir un appartement.
    La date de signature de l’acte authentique était prévue le 22 septembre dernier et elle n’a pas eu lieu car il y a une inversion de numéros de lots sur la cave avec celle d’un copropriétaire.
    On m’avait dit que tout serait réglé avant cette date, mais le vendeur n’a pas réussi à le faire modifier et il tient à le faire avant la vente, il essaye depuis 2 ans sans succès.
    J’ai donc appris le lendemain, sans avoir été prévenue par qui que ce soit, que ce serait reporté sans aucune visibilité ni précision de nouvelle date. Mon Notaire n’a jamais reçu le dossier de la part du Notaire du vendeur, il m’a indiqué que je pouvais renoncer à l’achat pour cause de non réalisation de la signature de l’acte authentique à la date prévue.
    J’ai envoyé, 2 semaines plus tard, un courrier en RAR à l’agence et au vendeur + copie à nos 2 notaires respectifs.
    L’agence me dit que je ne peux pas renoncer et que je dois attendre, peu importe le délai que cela prendra… et ne veut pas me rembourser mon séquestre de 10000 euros versé sur son compte 55.
    Le vendeur comprend ma démarche et regrette tous ces désagréments. Depuis le vendeur a dénoncé son contrat d’exclusivité avec l’agence, car il est arrivé à échéance, le 21 septembre dernier, mais l’agence a refusé de lui rendre ses clés en continuant à dire que le vente se ferait ! !
    Mon Notaire me dit que c’est faux et qu’il doit me rembourser.
    L’agence essaye de m’intimider et campe sur sa position.
    Merci de bien vouloir me confirmer que je suis dans mon droit et qu’il doit me restituer mon séquestre.

    Bien cordialement

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Houria, en effet votre notaire a raison et la jurisprudence récente confirme cette possibilité d’annulation d’une promesse d’achat, sans pénalité et avec obligation de restituer le séquestre dans les 21 jours après annulation, si la vente n’a pu être réitérée dans les délais fixés à la promesse. Donc c’est un abus de droit que de refuser votre demande!
      Comme l’agence est séquestre elle a obligatoirement un organisme de garantie financière (SOCAF, LLOYD’S, CGI etc…) Ecrivez leur et mettez les en copie, en général ca fait bouger l’agent immobilier.

      Répondre
  17. elsy7677@hotmail.fr'Elsa

    Bonjour,
    Nous sommes de la région parisienne et le 19/07/2017 nous avons signé une offre d’achat pour un terrain en gironde.
    Le rendez-vous de la signature du compromis de vente était prévue 20/10/2017 chez notaire. Nous avons versé le 7/10/2017 un dépôt de garantie de 1300 € (1000 € formant une partie du dépôt de garantie et 300 € de provision sur frais ; la seconde partie du dépôt de garantie de 1000 € devant être viré pour le 15/11/2017).
    Seulement voilà, on n’a pas pu signé le compromis de vente du terrain.
    Notre appartement n’a pas été vendu, l’acquéreur après réflexion n’a pas voulu signer le compromis de vente. Sans les fonds de l’appartement nous ne pouvions pas nous engager.
    quel délai et quel recours avons nous pour récupérer notre dépôt de garantie ?
    conserve t’il les frais pour provision ?
    Merci d’avance pour votre retour.

    Répondre
  18. florin_cristina99@yahoo.com'Pastor

    Bonjour,

    Est ce que le dépôt garantie est synonyme du chèque séquestre?
    Est normale que le compromis de vente soit signer uniquement en agence sans passer par un notaire?
    Merci pour votre reponse

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Cristina, en effet le chèque de séquestre correspond au dépôt de garantie. Pour ce qui est du compromis l’agent immobilier dispose d’une carte T l’autorisant à signer des compromis de vente, tout comme un notaire. Le dossier sera transmis par la suite au notaire qui réitérera par un acte authentique cette promesse.

      Répondre
      1. florin_cristina99@yahoo.com'Pastor

        Bonjour,

        Tout d’abord je vous remercie pour votre réponse.
        Je suis sur le point d’acheter un bien. On se mit accord d’acheter le bien a 150000€. L’agence me demande un chèque séquestre de 5% du montant du bien, dans ce cas 7000€. Je veux pas bloquer 7000€ et donc j’ai proposé 1000-2000 max. Il m’ont pas donner leur réponse encore. J’ai compris que dans une vente classique le séquestres n’est pas obligatoire, en même temps pour bloquer la vente il faut une garantie….mais 1000-2000€ ça suffit pas?
        L’agence peut-t-elle m’obligé de payer cette somme en avance?

        Merci d’avance
        Cordialement
        Cristina Pastor

        Répondre
  19. pierrebaron2@gmail.com'Baron

    Bonjour,
    Nous devons signer un compromis de vente la semaine prochaine et nous allons devoir verser 8000euros pour le séquestre.
    Nous pensions emprunter de l’argent aux parents de ma conjointe.
    Mais avant de nous lancer dans cette démarche nous voulions être sur, qu’une fois que notre prêt nous serait accordé, que l’on pourra rembourser l’argent du séquestre pour rembourser les parents de ma femme sans problème.
    Merci d’avance pour votre aide
    Cordialement

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Bonjour Pierre, dans le cadre du séquestre ce montant sera inséré dans le paiement de la vente définitive. Si la banque vous présente une offre de prêt elle ne débloquera les fonds que quelques jours avant la vente finale. Donc vos beaux parents devront atteindre cette échéance.
      Je vous souhaite de réaliser votre projet…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*