Les risques du gérant d’une agence immobilière

Le fait d’être chef d’entreprise entraine également un flot de responsabilités et de risques qu’il faut anticiper afin de ne pas se faire trop surprendre. Des salariés aux fournisseurs, des clients aux mauvais coucheurs, chaque action conduit à une décision qui peut se retourner contre l’agent immobilier.

Le contrat de bail par exemple : sa durée, sa destination, ses autorisations et ses interdictions, chaque clause vient orchestrer la capacité de l’agent à exploiter les lieux.

L’enseigne extérieure est soumise à une autorisation de la copropriété mais aussi de l’administration locale, qui peut juger que les couleurs sont trop intenses, que le drapeau (caisson lumineux ou non qui ressort de la façade) est trop important ou trop éclairé la nuit.

Il est préférable que les contrats de collaboration soient établis par des professionnels du droit social ou du droit du contrat, car une coquille, une erreur peut conduire à verser une indemnité allant de 2 à 6 mois de salaire.Un agent commercial en immobilier peut lui aussi exiger jusqu’à deux années de commissions réalisées par lui en cas de rupture du contrat. Sa famille peut également réclamer une somme similaire en cas de décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*