Les pages jaunes ouvre un espace mandataires indépendants!

Nous y sommes après quelques années à réclamer une distinction entre les agents immobilier et les agents commerciaux, afin que c’est derniers puissent apparaitre dans les pages jaunes, nous obtenons gain de cause et par conséquent nous pourrons sélectionner un professionnel par son statut.

En effet, certains indépendants n’existaient pas comme professionnels de l’immobilier, or avec cette avancée nous pourrons à présent trouver ou retrouver un mandataire indépendant apprécié et reconnu pour ses qualités d’intermédiations. Même si la loi Alur ne prévoit toujours pas une dénomination distincte entre agent immobilier et ses mandataires, appelés agents commerciaux, la confusion sera un peu réduite par cette nouvelle présentation dans les pages jaunes!

Une réflexion au sujet de « Les pages jaunes ouvre un espace mandataires indépendants! »

  1. e.bonnet@wanadoo.fr'Elodie Bonnet

    En 2013 comme en 2014, je vous le prédis ,nous serons la profession la plus injustement controversée du marché du travail, en effet, vus comme une bouée de sauvetage, un phare par nos clients vendeurs ou acheteurs raisonnables et réalistes, qui savent entendre juste la valeur de leur bien et comprendre que le bon prix mène à la bonne vente, et reconnaissants lorsque la dite vente intervient, d’un autre côté, d’autres nous en veulent et nous en voudrons toujours de briser leur rêve d’acheter un château au prix d’une cabane, ou bien de vendre leur simple deux pièce à rénover au prix d’un appartement d’exception sublime et refait par un architecte de renom. Ces derniers, pour se couvrir, hurlerons bien fort ce qu’ils penses de nous méchants empêcheurs de vendre ( ou croire que l’on peut vendre)au dessus du prix. Chers tous, pour ces fêtes, je vous suggère de nous concentrer sur le beau et toujours garder à l’esprit qu’avec une parfaite connaissance de notre métier, nous sommes de merveilleux passeurs d’une vie à l’autre, que l’on accompagne l’acheteur dans son nouveau logement ou bien que l’on aide le vendeur à en sortir. Des passeurs oui, des marchants de rêve non!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*