Les globetrotteurs de l’immobilier – L’italie

Un peu d’exotisme … et d’informations sur l’immobilier italien. Plus qu’une formation en immobilier, voici une vision de ce qui distingue l’agent immobilier italien de l’agent immobilier français.

Donc nous vous proposons de nous intéresser à  ce qui se passe en dehors de nos frontières.

En Italie par exemple … A  Rome en particulier…

Rome, la Piazza Navona, le Vatican, le Colisée…  beaucoup d’européens optent pour cette ville-musée ensoleillé et à 1h de la plage… difficile de ne pas céder à la tentation de la capitale italienne….Pourtant derrière la carte postale, l’achat d’un bien immobilier peut relever du parcours du combattant, mais L’Italie, ça se mérite !

Le bon point c’est que le prix de l’immobilier est assez peu cher et qu’il a tendance à baisser chaque année davantage. Le moins bon, c’est que pour acquérir un bien il faut être très motivé !  Ici, contrairement à la France c’est plutôt le vendeur qui est protégé. Et l’acquéreur, lui, doit faire preuve de beaucoup de ténacité pour arriver à ses fins …

Le coté un peu désorganisé des italiens a pour conséquence positive qu’il est fortement recommandé de passer par une agence si l’on veut avoir une chance d’aboutir. Parmi les nombreux exemples, la plupart du temps l’acquéreur se trouve confronté à  une situation assez rare :  le propriétaire ne fait pas visiter son bien.

La majorité des transactions se fait donc en agence.

En Italie, il n’y a pas de loi carrez, le moindre espace est considéré comme de la surface habitable. Il n’y a pas non plus de fichier établissant réellement des grilles en fonction des biens, ni de diagnostics obligatoires. L’évaluation des biens est un peu aléatoire et ne repose sur rien de véritablement concret. D’une rue à l’autre, un bien peut varier de plusieurs milliers d’euros au mètre carré. Cependant, d’une manière générale la tendance situe le prix d’un appartement dans Rome autour de 3800 € du mètre carré et pour une maison autour de 2900€ sachant que les maisons sont plutôt situées en périphérie de la capitale. La moyenne des biens qui se vendent à  Rome sont autour de 420 000 € pour un appartement et 405 000 € pour une maison.

Lors de la transaction, le rôle du notaire est bien plus minime qu’en France puisqu’il ne prend pas les fonds en sa possession, il doit juste veiller à  la transcription du droit de propriété et à  sa sûreté

Autre différence significative, pour bloquer un bien, l’acquéreur doit verser un acompte qui transite par… l’agent immobilier. Ce qui est rigoureusement interdit en France !

Bien évidemment tous les frais sont à la charge de l’acquéreur et ils sont les suivants : frais d’agence environ un à  4 %, frais d’avocat 2%, frais d’enregistrement (donc frais de notaire 4 %, immatriculation 4 %, TVA 20 % et impôts entre 04 et 07 %.

Après tout cela, vous pourrez dignement savourer un verre de Prosciutto en terrasse près de la fontaine de Trévise !

 

 

Autre différence significative, pour bloquer un bien, l’acquéreur doit verser un acompte qui transite par… l’agent immobilier. Ce qui est rigoureusement interdit en France!

 

Bien évidemment tous les frais sont à la charge de l’acquéreur et ils sont les suivants : frais d’agence environ un à 4 %, frais d’avocat 2%, frais d’enregistrement (donc frais de notaire 4 %, immatriculation 4 %, TVA 20 % et impôts entre 04 et 07 %.

 

Après tout cela, vous pourrez dignement savourer un verre de prosciutto en terrasse près de la fontaine de Trévise!

2 réflexions au sujet de « Les globetrotteurs de l’immobilier – L’italie »

  1. laylaliloush@yahoo.fr'Laaroussi

    Bonjour Mr Bonnet
    Merci pour cette information c’est toujours très intéressant et c’est une très bonne idée de nous faire découvrir le système immobilier de nos chers voisins européens.
    À quand une agence Le Bon Agent à Rome ?(à la Française)
     » il diritto agente immobiliare per i Francesi  » !
    (Oups je ne parle absolument pas l italien désolé )
    Pourriez vous nous faire découvrir l’immobilier, leur mode de fonctionnement …, tel que vous nous l’avez clairement expliquer, de nos pays européens voisins puis des pays du monde qui attirent le plus d’investisseurs particuliers, entreprises… (Qatar, les émirats , USA ……Japon…….
    J’ai entendu parler de nouvelles réformes en perspective les statuts d’entrepreneurs indépendants, le RSI sa suppression …. pourriez vous nous éclairer par votre lumière?
    Merci Monsieur Bonnet pour le partage.
    Cordialement
    L.L

    Répondre
  2. laylaliloush@yahoo.fr'Laaroussi

    bonjour
    Pardonnez moi Mme Molinari Karine, je viens de m’ apercevoir que vous étiez l auteur de cet article, Merci pour ce partage Madame.
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*