Les droles de dames du Bon Agent

Elles étaient trois drôles de dames, mères de famille, et pourtant entre noël et le jour de l’an elles vécurent de drôles d’histoires…
Chacune entre le chapon et la pintade, foie gras et huitres, champagne et Monbazillac furent contactée…s par de drôles de gens. Des acheteurs qui voulaient signer avant la fin d’année et voilà qu’elles réalisèrent chacune une vente ! C’est Charly Bonnet qui va être content !
C’est agréable de voir que l’on peut concilier vie de famille et activité de mandataire indépendant en immobilier. En effet, ces trois exemples de mères ayant pour chacune au moins 2 enfants, démontrent que l’on peut se lancer dans un métier qui laisse du temps pour suivre l’éducation et la vie de sa propre famille. Même si ce métier demande des compétences et de l’implication, il est évident que l’on arrive avec de la rigueur à gérer son temps et à Les droles de dames_Déc_13développer une activité d’agent commercial.
Prochainement les premières aventures de Tintin ! « Vente à Angerville » fraichement certifié, notre reporter obtient sa première offre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*