Les acquéreurs

Il ne faut jamais oublier qu’un acquéreur est un prescripteur potentiel. Ce dernier peut communiquer à l’agent commercial en immobilier des informations précieuses, concernant des appartements qu’il a pu visiter, dont l’agent ignore la vente. Il peut également recommander ce dernier à un ami, un voisin, un parent, collègue de travail ; par conséquent, il est important de communiquer avec votre client acquéreur et de lui demander s’il connaît des biens à vendre ou des personnes qui seraient susceptibles de vendre dans les prochaines semaines. Bien préciser avec lui s’il autorise l’agent à se recommander de lui.

Par ailleurs, un acquéreur qui a communiqué un grand nombre d’informations personnelles est bien évidemment un contact dont on entre les nouveaux éléments dans la base de données « fichiers clients ». De plus, ces types d’informations, permettront à l’agent à terme de lui faire une offre d’investissement sur des biens qu’il a à vendre.

Ainsi, il conservera un contact régulier (au moins une fois par an)  avec lui et sera privilégié dans le cas où il souhaiterait acquérir un autre bien ou revendre son bien pour plus grand ou pour un autre quartier. 

4 réflexions au sujet de « Les acquéreurs »

  1. eric@ag-brive-immobilier.com'eric

    Bonjour,

    Je suis complètement en phase avec l’idée principale du billet. Chaque acquéreur peut devenir un prescripteur potentiel. Il peut aider à fournir des informations précieuses voire stratégiques et il peut également générer des acheteurs potentiels.

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Cher confrère en tant que voisin de vacances, (Sur Sarrazac) j’apprécie votre commentaire, car à l’évidence notre client ne fait qu’un, parfois il est vendeur parfois il est acquéreur et vice versa. Tel Janus, il faut le considérer comme un client à deux visages… Donc, nous ne pouvons en aucun cas dire que nous privilégions plus les vendeurs ou plus les acquéreurs, car il représente le même client! Par conséquent le conflit d’intérêt qui nous est parfois reproché, d’avoir à défendre les deux parties (vendeur/acquéreur), n’a pas lieu d’être.

      Répondre
  2. thiechasloup@orange.fr'Thierry

    Bonjour,
    Oui mais… Croyez-vous qu’un acquéreur « grugé » (en payant l’intégralité des honoraires d’agence) ait l’envie de faire appel à des pros de l’immobilier à l’avenir ? Que ce soit en qualité de vendeur ou d’acheteur… C’est notre cas – à l’instar de bien d’autres. Nous souhaitons investir dans une maison secondaire et privilégions fortement les annonces de particuliers… malheureusement pas assez nombreuses. Nous avons mis en vente par nous même un de nos terrain constructible… La défiance envers les agents immobiliers – associés à la complexité des formalités (souvent payantes) fait freiner de nombreux particuliers…

    Thierry Chasseloup

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Monsieur, je comprends votre désarroi, mais nous nous sommes tous fait abuser par un garagiste ou encore un plombier, ce n’est pas pour autant que nous avons cessé d’acheter des voitures chez eux, ou de les faire intervenir chez nous. Par ailleurs, une vieille statistique que j’ai déjà citée dans mes ouvrages, plus de 85% des procès encours en matière de transaction le sont entre particuliers. C’est là que le professionnel de l’immobilier a une valeur ajoutée à apporter, en vérifiant les informations sur le bien qu’il commercialise. Privilégiez un réseau qui assure une formation complète de ses mandataires, car comme dans de nombreuses professions, il y a de réels écarts entre ceux qui focalisent uniquement sur des notions commerciales, s’ils assurent une formation véritable, et ceux qui comme le Bon Agent, forment ses mandataires tant en matière de droit immobilier, qu’en matière de techniques du bâtiment, sans oublier une bonne maitrise de l’écoute du client (acheteur ou vendeur). Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos différents projets; contact@lebonagent.fr et merci pour votre message qui oblige à notre profession à se remettre constamment en cause.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*