Le marché de l’immobilier va bien !

Depuis le début d’année je n’ai cessé d’affirmer que nous n’étions pas en situation de crise. Même si les médias, voire les conférences de représentants des notaires annonçaient une année en berne, avec des perspectives en cours d’année, n’envisageant pas à plus de 550 ou 600 000 transactions pour 2013…

Nous rappelions il y a encore quelques semaines, que le marché classique de l’immobilier tourne autour des 650 000 transactions annuellement, sauf incitations en tout genre permettant d’atteindre des cimes temporaires et conjoncturelles. En effet, comme pour un tour de France, après que les protagonistes aient grimpé des sommets, il est nécessaire de rouler un peu en plaine pour reprendre son souffle! Donc après deux années boostées par des aides comme le PTZ, les avantages fiscaux comme les taxations sur les plus values limitées à 16 ans couplés aux taux d’intérêts attractifs le marché de l’immobilier vivait hors normes!  De plus, une analyse plus claire devrait évaluer en plus du nombre de transactions des années 2011 et 2012, la masse financière qui a fait l’objet de ces mouvements de transaction, avant de conclure sur l’état de santé du marché.

En revanche, il est reconnu que nous avons une activité minimale, car les besoins sont structurels, la règles de 5 ou 7 D (Désir, Demande en mariage, Descendance, Décès, Divorce, , Dette, Délocalisation) vient confirmer que nous avons des besoins ou des envies et que les cycles des capacités financières (à la hausse, comme à la baisse) font que 20 % des français ont un projet immobilier chaque année.

Une fois encore nous atteignons environ les 670 000 transactions pour 2013 (données FNAIM). Donc l’immobilier se porte bien et reste un investissement privilégié par les ménages et les investisseurs.

Une réflexion au sujet de « Le marché de l’immobilier va bien ! »

  1. immo_vente@yahoo.fr'immobilier en guadel

    En plus l’investissement dans le domaine immobilier peut apporter nombreux avantages afin de préparer pour l’avenir aussi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*