Le crédit immobilier

Crédit immobilier : comment l’utiliser au mieux ?

Le prêt immobilier ou credit immobilier sert à financer l’acquisition ou la construction d’un bien immobilier. Lorsqu’un prêt immobilier est souscrit, différents événements peuvent entraîner la révision du contrat. On parle alors de renégociation de crédit immobilier ou de rachat de crédit immobilier.

Qu’est-ce que le crédit immobilier ?

En tant que tel, le prêt immobilier est conclu entre la banque et l’emprunteur dans le but, pour ce dernier, de devenir propriétaire d’un bien immobilier : terrain, maison, logement, immeuble à étages, etc. L’emprunt peut s’effectuer en une seule fois ou comprendre plusieurs prêts séparés, et parfois l’emprunteur fournit un apport personnel qui est constitué soit par ses propres économies, soit par un compte épargne logement, soit par un livret A, soit également par l’épargne obtenue par la participation de l’entreprise.

Une garantie doit absolument être apportée. L’emprunt peut concerner uniquement un achat de terrain ou comprendre d’autres activités, telles que l’acquisition de l’habitation, ou encore, des travaux sur cette habitation. On tiendra compte aussi de divers frais (notaire, agence immobilière) ou des frais comme l’hypothèque, ou encore les frais de dossier. Un crédit immobilier peut durer entre 7 à 30 ans.

Quels sont les types de prêt immobilier ?

Sous certaines conditions, l’emprunteur a la possibilité d’obtenir des prêts pour acquérir son logement, dont :
1   Le prêt classique accordé par une banque
2   Le prêt réservé aux fonctionnaires
3   Le prêt attribué par la caisse de retraite ou la mutuelle
4   Le prêt relais
5   Le prêt à taux zéro (PTZ)
6   Le prêt épargne logement, accordé à partir d’un plan d’épargne logement ou PEL
7   Le prêt action logement
8   Le prêt conventionné d’accession sociale ou PAS

Que signifie la renégociation de crédit immobilier ?

Durant le remboursement du crédit immobilier, il arrive que les taux sur le marché connaissent un recul considérable. L’emprunteur est alors tenté d’appliquer à son crédit le taux en cours qui est plus attractif par rapport au précédent taux. Il procède à la renégociation de crédit immobilier auprès de sa banque pour une révision du taux, dans le but de réduire le coût global de son emprunt. Pour que cette économie soit cependant effective, le débiteur doit s’assurer que la somme déduite sur le coût de l’emprunt puisse couvrir la totalité des frais de renégociation.

Oui, la renégociation a un coût. Ce sont notamment les frais de garantie, des pénalités ainsi que des frais de dossier. Tout d’abord, la différence entre les taux doit être de 1 à 2 points minimum. De plus, le crédit doit se trouver dans le premier tiers de son remboursement, soit la cinquième année par exemple pour un crédit de 15 ans. Enfin, il faut que le capital restant dû soit égal à 50 000 euros minimum. La banque peut aussi refuser cette opération et dès lors, l’emprunteur a la possibilité de faire un rachat de crédit avec une banque concurrente.

A quoi sert le rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de credit immobilier permet de réduire son remboursement mensuel entre 30% à 65%. Outre le crédit immobilier proprement dit, d’autres emprunts peuvent aussi être inclus, et il est possible pour l’emprunteur d’obtenir un autre prêt supplémentaire, le cas échéant. L’avantage du rachat de crédit immobilier est de rassembler les emprunts et de leur appliquer un taux unique, adapté au besoin de financement de l’emprunteur. Des économies substantielles sont alors réalisées pouvant atteindre en moyenne 30.000 €.

Ainsi donc, un crédit immobilier, même s’il est conclu sur plusieurs années, peut connaître des évolutions et des améliorations dans sa gestion grâce au rachat de crédit immobilier ou à la renégociation de crédit immobilier.

Une réflexion au sujet de « Le crédit immobilier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*