Le contrôle des loyers critiqué par Bercy

En effet le Conseil d’analyse économique (CAE) déclare ce jour que : l’encadrement des prix, « ne permet pas de tenir compte du grand nombre de caractéristiques pertinentes au sein d’un même quartier« . Les professionnels de l’immobilier espère avec cette intervention que le gouvernement et l’Assemblée Nationale vont revoir leur copie en seconde lecture.

Mais le rapporteur Goldberg (député PS) qui est venu au CMI mardi dernier nous a semblé bien attaché à cette valeur qu’il croit saine et pérenne! En effet pour lui l’encadrement des loyers permettra comme en Allemagne de réguler un marché anachronique et favorable aux bailleurs ! Là où même les associations de locataires, crient à l’hérésie car cette loi sera favorable aux plus riches, qui verront les loyers baisser pour ne pas dépasser 20% du loyer médian et les plus pauvres leurs loyers augmenter s’ils sont inférieurs de plus de 30 % par rapport à cette même référence ! De leur coté les bailleurs confortés par l’étude suédoise que tout le monde a lue, ne sont pas non plus satisfaits car ce genre de mesure engendrent une dégradation du parc immobilier du fait que les investisseurs réduisent nettement leurs efforts de rénovation, afin d’améliorer leur rentabilité ! Je vous passe l’avis des professionnels de l’immobilier dont nous connaissons la position sur le sujet ! Mais quand la politique s’enfonce dans le dogme, le marché doit trembler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*