Comment prendre un mandat lorsque les vendeurs souhaitent vendre trop cher.

Il devient de plus en plus difficile de faire concorder les besoins de nos clients vis-à-vis de leurs envies. Un vendeur souhaite vendre plus cher que le prix moyen du marché, pendant que l’acquéreur désire acheter en dessous de ce niveau. En plus, en tant que professionnel,  nous ajoutons notre part de commission.

Arrivé à ce point de discussion, il devient presque impossible de prendre un mandat si l’on veut que notre annonce soit crédible et attractive. Or notre métier commence à cette étape. Il faut partir de la réalité des prix, soit en rentrant le bien au dessus du prix du marché pour le travailler dans le temps et faire prendre conscience au vendeur qu’il est hors marché ! Il en fera l’amer constat car tout au long de notre mise en promotion, son bien ne suscitera aucun de début de négociation. Soit démontrer factuellement que le bien est déconnecté de la réalité et qu’il ne correspond aucunement aux attentes des acquéreurs prêts à investir à ce niveau de prix, et ce afin de le mettre à  un niveau de prix pouvant créer un début d’intérêt.

En revanche, dans les deux cas, il faut anticiper et prévenir le vendeur sur le fait que la première offre est souvent la bonne. En effet, l’acquéreur qui se propose d’acquérir est prospect qui arrive au terme d’un parcours qui lui permet de connaitre le prix du marché et de déterminer un prix acceptable.

Nous sommes dans le cadre type de notre mission, celle de l’intermédiation afin d’amener le vendeur à devenir raisonnable et à l’acheteur à être un peu déraisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*