Comment l’agent immobilier peut-il rentrer un mandat ?

Pour rentrer un mandat, il existe deux solutions : la première consiste à attendre que le vendeur pousse la porte de l’agence et demande à l’agent immobilier de bien vouloir réaliser la vente de son logement, la seconde nécessite une démarche « proactive ».

Ce terme qui est fréquemment employé en marketing signifie que la démarche se veut volontaire et tournée vers l’autre. C’est-à-dire qu’il faut sortir de son agence et aller chercher les mandats. L’agent commercial aura plus de chance de disposer d’un nombre suffisant de mandats en opérant selon la seconde démarche…

La rentrée de mandat se prépare autour d’une stratégie organisée, structurée et quasi-militaire. L’agent immobilier commencera par établir un plan d’attaque, faire une check-list des outils nécessaires (stylos, mandats, carte de visite, book de l’agence), organiser un planning d’intervention, suivi d’une phase de reporting, dans laquelle on anticipe les risques d’échec ou de réussite, afin de corriger le tir pour l’opération de prospection suivante.

Toutes les méthodes de prospection ne sont pas forcément adaptées à un secteur, une typologie de client, ou encore à une équipe commerciale. On peut essayer de déterminer en amont, avec des analyses préalables les formes de prospection susceptible de porter leurs fruits. On peut également procéder, comme dans la recherche, par des séries de tests. Ce dernier mode opératoire, nécessite cependant, d’être répété plusieurs fois avant d’en estimer son efficacité ou son inefficacité.

3 réflexions au sujet de « Comment l’agent immobilier peut-il rentrer un mandat ? »

  1. elodie.garcia@jalis.fr'Immobilier Bordeaux

    Il est vrai qu’en tant qu’agent immobilier, on peut tout simplement rester chez soi et attendre gentiment les clients ou bien prendre les devants. Les clients aiment bien cela aussi; Une chose est certaine, les vendeurs n’aiment pas les agents immobiliers trop passifs. Cela existe et j’en ai eu des échos.

    Répondre
    1. Le Bon Agent

      Je vous rejoins sur ce commentaire! En effet, un agent immobilier passif qui attend le client ne renvoie pas une image de dynamisme et d’implication justifiant que l’on ait envie de lui confier une mission de recherche d’acquéreur! Notre métier est un métier d’action, de prise en charge des projets, pour cela, il faut le démontrer en étant soi même très actif, en allant au devant des opérations, des volontés et des besoins, rencontrer les gardiens, les commerçants, les anciens clients, les partenaires de sports ou d’activités sociales etc…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*