Accueil > Guide du mandataire immobilier > L’auto-entrepreneur en immobilier

L’auto-entrepreneur en immobilier

Le statut d’auto-entrepreneur

Il faut savoir que l’auto-entreprenariat est à la fois un régime fiscal et une forme juridique, où l’auto-entrepreneur possède le statut social de dirigeant d’entreprise.

L’auto-entrepreneur est en effet un travailleur indépendant au sein d’une entreprise individuelle.

Ce régime permet de simplifier certaines procédures d’immatriculation par exemple. De plus, le régime de l’auto-entrepreneur permet d’être soumis au régime fiscal « micro » avec un chiffre d’affaires qui doit alors être inférieur à 32 600 € HT pour une activité de prestation de services. Il est possible de devenir auto-entrepreneur lorsqu’on souhaite travailler dans l’immobilier.

Devenir auto-entrepreneur

Le régime se voit simplifié afin de faciliter les procédures pour devenir auto-entrepreneur. Devenir auto-entrepreneur est donc une possibilité pour tout mandataire immobilier.

Ainsi, pour devenir auto-entrepreneur, il faut d’abord aller se déclarer en ligne sur le portail des auto entrepreneurs.

Il faut alors ensuite s’assurer de respecter les différentes conditions tels que le plafonnement du chiffre d’affaires ou encore le type d’activité exercé. L’auto-entrepreneur devra alors par la suite déclarer et payer ses cotisations en ligne.

L’agent immobilier et l’auto-entrepreneur

Il est impossible pour l’agent immobilier de bénéficier du régime d’auto-entrepreneur car il est légalement exclu du régime du micro BIC et du régime de franchise en base de TVA.

En revanche, l’agent commercial en immobilier est un indépendant. Il travaille à son compte et est un chef d’entreprise. Il pourra alors tout à fait faire sa demande pour bénéficier du régime d’auto-entrepreneur.